Online Viagra Sales Female Viagra Cialis Buy Nexium Prescription Cialis Sale Au Buy Erythromycin Skin Ointment

Articles Commentaires

Cine Blog » Festivals » RDV à Paris au 11eme Festival du cinéma israélien

RDV à Paris au 11eme Festival du cinéma israélien

Pour cette 11eme édition, placé sous parrainage de l’acteur et réalisateur Pascal Elbé, le Festival du cinéma israélien fait retour aux sources puisqu’il se tient cette année là où avait eu lieu la première édition en 2001, à savoir au Cinéma des Cinéastes (7, avenue de Clichy 75017 Paris). Il s’est ouvert mercredi 23 mars et il se clôturera mardi 29 mars, il vous reste donc 4 jours pour en profiter pleinement (toutes les séances du Festival sont ouvertes au Public, prix de la place: 5€)

Cinéma engagé avec une vraie vision politique et sociale, sans concession vis-à-vis du pouvoir en place (on se souvient de la polémique ridicule et de la scandaleuse tentative de censure, lancée notamment par les cinémas Utopia, autour de la sortie de l’inoffensive comédie romantique A 5 heures de Paris, suite à une opération de l’armée israélienne sur une flottille pro-palestienne) les films israéliens rencontrent depuis plusieurs années un succès grandissant dans l’Hexagone. D’Amos Gitaï, qui fait figure d’ancien, à la nouvelle génération – Eytan Fox (Tu marcheras sur l’eau, The Bubble) ou Eran Riklis (Les Citronniers) – en passant par Ari Folman (Valse avec Bachir) ou le remarqué Ajami, le cinéma israélien offre des œuvres aussi ambitieuses qu’originales.

Ce Festival est donc l’occasion d’une plongée au cœur du cinéma israélien avec une belle sélection très diversifiée. Du cinéma expérimental (Andante, Dissolution) au docu-fiction (Révolution 101) en passant par la comédie (C’est Sodome) sans délaisser le cinéma d’auteur contemplatif présent à Cannes (Le vagabond), le documentaire (une vaste sélection de docs sont à découvrir) la comédie dramatique (Le livre de la Grammaire Intérieure), la comédie romantique (The Matchmaker) et même le film d’animation avec une sélection de courts métrages de l’école Bézabel, c’est un panorama large qu’offre le Festival à ses spectateurs – spectateurs qui sont invités à voter à l’issue de chaque séance afin de remettre un prix du public à l’issue du Festival…

Pour l’instant, Fan-de-cinema a pu voir deux films (Naomi était aussi au programme mais le froid régnant dans la salle a eu raison de moi!):

. C’est Sodome, gros succès au box-office israélien l’an dernier, est une comédie sur la création de la religion juive monothéiste. Ça se voudrait drôle, c’est juste consternant de vulgarité. Malgré le rire gras et très bruyant de certaines personnes dans la salle, je n’ai jamais esquissé ne serait-ce qu’un sourire. C’est Sodome est aussi cheap (décors en carton pâte) que laid (trucages numériques aberrants), joué de façon tellement caricatural qu’on a peine à croire que ce n’est pas volontaire (pour vous donner une idée, les acteurs – dont l’un ressemble de façon troublante à … Patrick Sébastien – jouent tous moins bien que dans Plus belle la vie!). A éviter donc absolument!

. Heureusement, j’ai tout de suite enchainé par Révolution 101, docu-fiction réjouissant signé Doron Tsabari sur son combat pour dénoncer les avanies à la tête de la télévision publique israélienne… Métaphore évidente sur la corruption régnant dans l’ensemble de la classe politique israélienne, réflexion sur le pouvoir de l’art en général et du cinéma en particulier comme force de résistance, Doron Tsabari signe un film engagé, aussi drôle que courageux. Le réalisateur, tel un David contre un Goliath surpuissant, a consacré plusieurs années de sa vie à ce combat au grand désespoir de sa mère, personnage haut en couleur. Le film est programmé lundi 28 mars à 16h, un conseil: allez-y!

Fan-de-cinema sera présent tout le Week-end au Festival, rendez-vous donc dimanche pour un compte-rendu des autres films vus!

D’ici là, bon Festival!

Pour en savoir plus:

Le programme complet du festival

Le site officiel du festival

11eme Festival du Film Israélien

avatar A propos de l'auteur : Emmanuel Pujol (218 Posts)

Fou de cinéma et fou tout court, Emmanuel écrit pour Fan-de-cinema.com, se fait filmer dans Après la Séance et mange, dort, vit cinéma 24 heures/24! De films en festivals, il ne rate rien de l'actu ciné pour vous faire partager ses coups de coeur et ses coups de gueule...


Classé dans : Festivals · Mots-Clés:

Contenus sponsorisés
loading...

Commentaires Clos.