Articles Commentaires

Cine Blog » Festivals » Samedi 5: Deauville, I am back!

Samedi 5: Deauville, I am back!

Et voil√†, c’est reparti pour un nouveau festival du cin√©ma am√©ricain de Deauville.¬†Des anecdotes, des rencontres, de la pluie (surement, on est en Normandie!) mais surtout des films, des films et encore des films…¬†Voil√† le programme des 10¬†jours √† venir.¬†Et c’est d√©j√† tr√®s bien parti.¬†R√©cit…

The Grissom GangPas de scooter cette année

Pour les fid√®les de l’an dernier, vous vous souvenez peut √™tre des p√©rip√©ties pour louer une voiture √† mon arriv√©e √† Deauville pour me retrouver finalement avec un scooter…¬†Cette ann√©e, pas de probl√®me, j’ai trouv√© LA¬†solution, louer un petit studio au charme marin (quelle d√©co, je¬†suis¬†gentil, je¬†vous √©pargne les photos)¬†en plein centre de la capitale du cin√©ma am√©ricain en France (pendant le fesitval, s’entend, bien sur!).

J’ai aussi eu beaucoup de chance avec le train puisque la SNCF avait d√©cid√© d’une gr√®ve surprise en Basse Normandie en ce samedi matin ensoleill√©.¬†Et alors que je devais initialement prendre un train √† 7h45¬†du matin (aie!) avec un changement √† Lisieux o√Ļ j’aurais pu me retrouver en rade donc, j’optais hier soir pour un train direct qui avait l’avantage non n√©gligeable pour moi de partir une heure plus tard…

Pour Meryl Streep, je sèche une projection

Sit√īt pos√©, sit√īt reparti pour retirer mon joli badge rose de journaliste d√Ľment accr√©dit√©.¬†10h59, j’ai le s√©same autour du cou, 11h, je suis dans la salle du Casino pour Pas d’orchid√©es pour Miss Blandish, grand film noir sign√© Robert Aldrich que je regrette pas d’avoir choisi au d√©triment du documentaire The September Issue.¬†Non seulement le film est excellent, d’une violence inouie pour l’√©poque¬†et d’un cynisme assez joussif mais aussi j’ai eu la chance de croiser un personnage excentrique au possible, le marathonien du Festival qui enchaine TOUS¬†les films, de jour comme de nuit.¬†Je suis juste l√©g√®rement inquiet pour sa sant√© mentale car au bout d’√† peine 12h de festival, il parlait d√©j√† tout seul √† haute voix (si j’ai la chance de le recroiser, j’essaierais de l’interviewer…)

Ensuite, j’avais le choix √† 15h entre The time Traveler’s Wife qui faisait l’ouverture hier soir et le documentaire sur le cin√©ma d’horreur am√©ricain….¬†R√©sultat?¬†Aucun des deux, je suis all√© √† la place √† la conf√©rence de presse LA plus attendue du week-end, celle du film avec Julie & Julia avec la pr√©sence de Meryl Streep.¬†Tout sourire, signant avec plaisir des autographes, elle n’est pas simplement une grande actrice mais aussi une grand dame…¬†Avant les vid√©os (et dans le compte rendu global du Week-end publi√© demain soir) et les photos (j’ai b√™tement oubli√© mon¬†cable¬†√† Paris,¬†erreur r√©par√© d√®s lundi soir puisque je dois y faire un aller/retour¬†express, toutes les photos seront publi√©es sur la page Facebook du film), en r√©sum√©, une conf√©rence sympathique o√Ļ l’on a notamment appris que Meryl Streep n’est pas une grande cuisini√®re mais qu’elle avait r√©ussi une superbe tarte aux pommes au tout d√©but de sa relation avec son mari qu’elle n’a malheureusement jamais r√©ussi √† refaire alors qu’il la lui demande souvent! Autre anedcote du tournage, Chris Messina a du manger 32 bruschettas pour les besoins d’une sc√®ne.¬†Il raconte: ¬ę¬†Elles √©taient d√©licieuses mais au bout de 6,7,8, ca devenait difficile.¬†J’ai commenc√© √† me plaindre, la production m’a mis un saut au cas o√Ļ je serais malade mais ce qui m’a vraiment convaincu de continuer c’est d’entendre Nora Ephron me crier ¬ę¬†Robert de Niro, lui, l’aurait fait!¬†¬Ľ¬†¬Ľ

Une organisation approximative

Si l’an dernier, la ponctualit√© √©tait un maitre-mot du festival, apparemment ca ne semble pas √™tre le cas cette ann√©e.¬†La conf√©rence de presse √©tait pr√©vu √† 14h30, elle a commenc√© √† 15h pass√©s (d’o√Ļ mon impossibilit√© de me rendre √† une s√©ance), District 9, mon 2eme et dernier film de la journ√©e – critique d√®s demain sur le site de ce film de science-fiction¬†original et assez monumental¬†– a commenc√© avec plus de 10¬†minutes de retard…¬†Mais le clou de la soir√©e, le summum de la confusion de la journ√©e, √ßa a √©t√© la projection de Julie and Julia au C.I.D. et au Casino.¬†Apparemment, les partenaires du Festival avaient largement arros√© d’invitations leurs bons clients et autres salari√©s.¬†R√©sultat?¬†Malgr√© des invitations r√©cup√©r√©es √† la derni√®re minute, impossible de rentrer dans la grande salle du C.I.D. apr√®s une attente interminable o√Ļ aucune information claire n’a pu √™tre donn√©e par les stewards.¬†Au Casinon, m√™me situation en pire puisque tous les spectateurs n’ont pu trouver de fauteuils et le film a commenc√© plus de 15¬†minutes en retard, le temps de faire sortir les exc√©dents et de calmer les nombreux d√©√ßus dont certains v√©h√©ments (vid√©o aussi √† venir qu’on pourrait intituler ¬ę¬†√©meute bourgeoise √†¬†Deauville!).¬†Quand √† moi, je verrais peut √™tre le film samedi prochain en s√©ance de rattrapage, √† suivre…

Bilan de la journ√©e cin√© assez faible avec deux films seulement.¬†Mais le soleil brillait, le sable fin de Deauville m’a vu jouer avec acharnement √† la coinche avec des amis crois√©s dans le train, de quoi pourrais-je me plaindre? Demain, si tout va bien, 5¬†films au programme…¬†D’i√ßi l√†, un bon sommeil de r√©cup√©ration et un peu de montage pour vous pr√©parer une jolie vid√©o pour vous dimanche soir…

See you, dear readers!

avatar A propos de l'auteur : Emmanuel Pujol (218 Posts)

Fou de cinéma et fou tout court, Emmanuel écrit pour Fan-de-cinema.com, se fait filmer dans Après la Séance et mange, dort, vit cinéma 24 heures/24! De films en festivals, il ne rate rien de l'actu ciné pour vous faire partager ses coups de coeur et ses coups de gueule...


Class√© dans : Festivals · Mots-Cl√©s: ,

Contenus sponsorisés
loading...

2 Réponses pour "Samedi 5: Deauville, I am back!"

  1. avatar Youlie dit :

    On attend les photos et les prochaines news avec impatience ! (ET l’interview du ’24h man’ aussi of course !)

  2. avatar bene dit :

    bon festival!
    dans l’attente de lire tes autres articles!