Articles Commentaires

Cine Blog » Festivals » Deauville, jour 4, Mardi 9, tendance et dĂ©couverte

Deauville, jour 4, Mardi 9, tendance et découverte

A Deauville, le temps change vite et ne respecte rien, surtout pas l’humeur des films présentés… Soleil radieux en début de matinée pour le troisième film en compétition sur un sujet sensible et d’une noirceur abyssale. Orage et pluie torrentielle pour le film suivant pourtant plus léger et anecdotique.

Une compétition lancée…

Gardens of the Night est sans aucun doute le meilleur des quatre films de la compétition jusqu’y présentés. Les spectateurs du CID ne s’y sont pas trompés en offrant une belle ovation à son réalisateur à l’issue de la projection. Dans l’après midi, Smart People remettra du sourire sur les visages même si le film a un fort air de déjà vu.

Il se dégage surtout des 4 premiers films de la compétition une tendance de fond, un thème commun, celui de la recherche de l’identité individuelle, du passage à l’âge adulte, des souffrances de l’adolescence. Je ne pense pas me tromper en affirmant que le reste des films sélectionnés devraient poursuivre dans la même veine. Et je ne vais pas m’en plaindre.

… et une découverte précieuse

J’avoue, je suis un boulet, un vrai, un beau, un pur !!! Depuis samedi, je me connectais à Internet depuis l’office de tourisme de Deauville car je n’avais pas trouvé la salle de presse du festival. Ce matin, à la sortie de la première projection de la journée, quelle ne fut pas ma surprise de voir dûment fléché la fameuse salle de presse. Ni une ni deux, je vais y faire un tour. Avantage, je pourrais envoyer mes critiques tard la nuit (comme ce soir à 23h !). Inconvénient, il y fait une chaleur à crever et, à part les 4 ordinateurs fixes, il y a en tout et pour tout 4 prises de courant dans la salle, insuffisant pour le nombre de journalistes et de photographes utilisant la salle !

Conférence de presse frustrante

Autre aventure de la journée, la conférence de presse de Gardens of the night. Prévue à 13h30, elle n’a commencé qu’à 13h45. Problème, celle du film Recount avec Jay Roach et Kevin Spacey débutait à 14h et hors de question de faire attendre les stars. Résultat ? Une conférence de presse bien trop courte pour pouvoir satisfaire la curiosité des journalistes qui semblaient eux aussi plutôt conquis par le film. En tout et pour tout, deux questions ont pu être posées. Et vraie frustration, j’avais préparé une question (plusieurs mêmes sur le casting magistral du film) mais apparemment les hôtesses passent le micro toujours aux mêmes personnes qui ne brillent pas par la pertinence de leurs questions mais par leur ancienneté au festival. Vous avez dit favoritisme ? (non je ne suis pas aigri allons… Non, ce n’est pas pour ça que j’ai boudé les autres confs de presse de la journée… Allons allons)

Â… et demain ?

Événement, Spike Lee sera là pour présenter son nouveau film, Miracle à Santa Anna. Si j’ai le courage, j’irais le voir en projection de presse à 8h30. Sinon je le verrais à … 20h. Demain aussi on pourra voir l’un des favoris pour le Grand Prix, Afterschool. Encore un beau programme donc…

Sweet dreams my friends, les miens seront étoilés… forcément !

Emmanuel Pujol

Made in America movie posterPS : Avec tout ca, j’oubliais de vous parler de « Made in America », ou l’histoire des ghettos blacks de Los Angeles des années 1950 à nos jours. Misère, racisme, affrontement avec la police, émeutes raciales, violence exacerbée entre deux gangs, les Crips et les Bloods, aucun sujet n’est écarté. Le commentaire de ce doc assez choc qui mêle interviews et images d’archive est dit avec sobriété par Forest Whitaker. Indispensable pour découvrir une face soigneusement cachée de l’Amérique, si loin (sociologiquement), si proche (géographiquement) du rêve hollywoodien.

PS2 : N’oubliez pas non plus de lire la critique de « Lars and the real girl », la bonne surprise de la soirée, une comédie drôle et tendre avec un superbe Ryan Gosling. Le vrai feel good movie de la journée n’était pas en compétition officielle.

avatar A propos de l'auteur : Emmanuel Pujol (218 Posts)

Fou de cinéma et fou tout court, Emmanuel écrit pour Fan-de-cinema.com, se fait filmer dans Après la Séance et mange, dort, vit cinéma 24 heures/24! De films en festivals, il ne rate rien de l'actu ciné pour vous faire partager ses coups de coeur et ses coups de gueule...


ClassĂ© dans : Festivals · Mots-ClĂ©s: ,

Contenus sponsorisés
loading...

6 Réponses pour "Deauville, jour 4, Mardi 9, tendance et découverte"

  1. avatar youlie dit :

    Tu nous mets l’eau Ă  la bouche mais tu nous fait languir…. La critique de Lars and the real Girl n’ets pas encore lĂ  mais je suppose que c’ets dans les tuyaux…

    Et sinon l’interview de Carole Bouquet, c’est prĂ©vu quand ? 🙂

  2. avatar eman02 dit :

    Au centre de presse, il y a une liste sur laquelle on peut s’inscrire pour des demandes d’interviews… Mon nom est dessus mais je doute qu’on me rappelle… Sait on jamais!

  3. avatar Yago dit :

    Si tu as l’interview de Carole Bouquet, tus fais des photos ^^ Sinon, je sais pas si tu parles Anglais, mais une entrevue avec Spike Lee, ça, ce serait de la bombe !

  4. avatar eman02 dit :

    Of course I do speak English… et je viens d’assister Ă  sa confĂ©rence de presse… Et pour la première fois j’ai mĂŞme demandĂ© et eu un autographe… Poru les interviews, je vais te dĂ©cevoir, ca ne peut que relever du fantasme pour l’instant pour nous… Un jour j’espère que ca se concrĂ©tisera autant que toi, Yago

  5. avatar fandecine dit :

    Un autographe de SPIKE himself !!!! Veinard ^^ Sinon, fait gaffe aux fantasmes, parfois ils se rĂ©alisent …

  6. avatar mastrojojo dit :

    Ouaouh un autographe de Spike Lee c’est du beau, bien jouĂ©, ton sĂ©jour devient j’ai bien l’impression de plus en plus intĂ©ressant !