Articles Commentaires

Cine Blog » Humeurs » Non √† la censure !

Non à la censure !

La Commission de classification des oeuvres cin√©matographiques, commission consultative, a rendu le 27 septembre 2007 l’avis suivant sur QUAND L’EMBRYON PART BRACONNER, de Koji Wakamatsu, film que notre soci√©t√© ind√©pendante distribue dans les salles fran√ßaises du circuit art-et-essai depuis le 3 octobre 2007 :

¬ę Ce film, qui encha√ģne les sc√®nes de grande violence, de torture et de sadisme et pr√©sente l’image des relations entre les √™tres et entre les sexes fond√©e sur l’enfermement, l’humiliation et la domination de la femme justifie une interdiction aux mineurs de moins de 18 ans. ¬Ľ

Cette décision a été entérinée le 2 octobre par la Ministre de la culture et de la communication, Madame Christine Albanel.

Une telle d√©cision est une grave atteinte faite √† la libert√© d’expression et marque du sceau de l’infamie son r√©alisateur. Artiste internationalement reconnu, dont les films ont √©t√© s√©lectionn√©es dans des festivals tels que Cannes et Berlin et ont fait l’objet de r√©trospectives dans les Cin√©math√®ques du monde entier, Koji Wakamatsu, co-producteur de L’Empire des sens, est √©galement consid√©r√© par les sp√©cialistes du cin√©ma japonais, qu’ils soient fran√ßais, am√©ricains ou japonais, comme l’un des auteurs phares des ann√©es soixante/soixante-dix.

Elle cr√©e en outre un pr√©c√©dent concernant un film de patrimoine et lui interdit une exploitation traditionnelle autant en vid√©o qu’en t√©l√©vision alors m√™me que certains op√©rateurs nous ont d√©j√† fait part de leur d√©sir de programmer cette oeuvre.

Il est d’ailleurs √† signaler qu’aucun de ses films n’a fait l’objet d’une telle interdiction dans aucun des pays o√Ļ ils ont √©t√© exploit√©s.

Nous vous demandons par cons√©quent de signer et de faire circuler la p√©tition afin d’appuyer notre recours en annulation aupr√®s du Conseil d’Etat pour qu’√† l’avenir la Commission de classification des oeuvres cin√©matographiques n’interpr√®te pas le texte de loi r√©glementant l’interdiction aux moins de dix-huit ans en toute subjectivit√© et n’entrave pas la diffusion aupr√®s du public d’oeuvres exigeantes et subversives.

Toute l’√©quipe de Fan de Cin√©ma s’associe √† cette d√©marche et vous invite √† signer la p√©tition¬† http://www.zootropefilms.com/quand-l-embryon-part-braconner/petition.htm¬†pour faire part de votre refus de la censure.

avatar A propos de l'auteur : fandecine (217 Posts)

Administrateur du site Cin√© Blog. Passionn√© de S-F, fan d'Isaac Asimov et Philip K. Dick, j'ai cr√©√© en 2005 le site Fan de Cin√©ma. J'aime le cin√©ma de Kubrick, de Tim Burton, de terry Giliams et de Ridley Scott. Je suis en g√©n√©ral plut√īt bon public et je ne m'attache pas tant √† la facture des films qu'a l'histoire qui m'est cont√©e. En dehors de ma passion pour le cin√©ma, je dirige une petite Web Agency.


Classé dans : Humeurs

Contenus sponsorisés
loading...

2 Réponses pour "Non à la censure !"

  1. avatar coleoptere dit :

    On la pressentait revenir avec l’interdiction de SAW 3, la voil√† qui s’installe dans le cin√©ma d’auteur. Et pendant ce temps-l√†, on continue de nous abreuver de rush hour 3, et de ces com√©dies fran√ßaises √† la con qui font plus de mal que ces films qui ont le tort de nous renvoyer une image de la soci√©t√© que Sarko…pardon, que l’on ne veut pas voir. L’√©poque o√Ļ Lang menacait de d√©missionner pour sauver L’empire des sens de la censure est bien loin et r√©volu, semble-t-il…

  2. avatar Fox dit :

    Ca fait plusieurs jours (au moins 3 semaines) qu’on parle de cette affaire… Et il s’agit ni plus ni moins que d’une tentative de museler l’expression artistique et de formater le cin√©ma.

    Qui sont ces gens qui se font fort de savoir ce qui peut ou ne peut pas être vu ? Surtout, quelles sont leurs motivations ? Que croient-ils arrêter en faisant cela ?

    Le symbole est inadmissible. Le dénoncer, capital.