Articles Commentaires

Cine Blog » En DVD » Lucas Fourmi malgres lui, en DVD le 4 avril

Lucas Fourmi malgres lui, en DVD le 4 avril

UN MONDE FANTASTIQUE INCONNU AU FOND DU JARDIN

Lucas Nickle, un gar√ßon √Ęg√© de dix ans, malmen√© par une petite brute, devient malheureusement lui-m√™me un tyran en lib√©rant sa frustration sur des insectes.

Lucas Fourmi malgres luiDu point de vue des fourmis, LUCAS, FOURMI MALGR√Č LUI, montre les r√©sultats d√©sastreux de Lucas d√©truisant avec d√©sinvolture leur maison avec un tuyau d’arrosage. ‚ÄúLucas ne peut pas s imaginer qu’il provoque cette sorte de chaos et de carnage en d√©versant de l eau sur des fourmis‚ÄĚ, dit John A. Davis, le r√©alisateur et cr√©ateur de JIMMY NEUTRON : UN GARCON G√ČNIAL. Mais cela va changer. Gr√Ęce un √©lixir magique pr√©par√© par le magicien fourmi Zoc, Lucas est soudain miniaturis√©, kidnapp√© et passe en jugement pour cette destruction gratuite. Il est absolument stup√©fait de d√©couvrir que les fourmis ont une civilisation complexe avec des lois et des responsabilit√©s. ‚ÄúQuand vous regardez les fourmis √† travers le regard de Lucas, elles ressemblent √† de vraies fourmis, petites et indistinctes, observe Davis. Mais quand vous vous mettez √† leur niveau, vous voyez qu’elles ont chacune des expressions et vous r√©alisez, finalement comme Lucas, que les choses ne sont pas toujours ce qu’elles paraissent‚ÄĚ.

‚ÄúQui n’a pas fantasm√© un jour d’√™tre de la taille d’une fourmi et de vivre dans leur monde‚ÄĚ, poursuit Tom Hanks, producteur du film.

C’est Tom Hanks qui attira l’attention de John A. Davis sur ce livre pour enfants paru en 1999. ‚ÄúMon fils √©tait revenu du jardin d’enfants avec THE AUNT BULLY de John Nickle, raconte-t-il. Nous l avons lu ensemble et nous n’√©tions pas √† la moiti√© du livre quand j’ai eu le sentiment qu’il ferait un film merveilleux‚ÄĚ. Une rencontre fut organis√©e avec Hanks et son producteur associ√©, Gary Goetzman, de la soci√©t√© Playtone Productions, qui avait fait brillamment √©quipe avec Robert Zemeckis en 2004 pour LE P√ĒLE EXPRESS. ‚ÄúC’√©tait formidable d’√™tre imm√©diatement sur la m√™me longueur d’onde, indique Davis. Nous voyions les m√™mes choses, sur le c√īt√© aventure, l action‚ÄĚ.

Lucas Fourmi malgres luiDavis et Hanks d√©couvrirent leur admiration mutuelle pour le l√©gendaire ma√ģtre des effets visuels, Ray Harryhausen dont les r√©alisations innovantes √† partir des ann√©es 1950 ont inspir√© de nombreux cin√©astes. Ray Harryhausen a trouv√© il y a bien longtemps la mani√®re d’exploiter les s√©quences de cr√©atures, dit Hanks. John et moi avons √©chang√© nos impressions sur comment nous pourrions imiter sa bataille de squelettes dans JASON ET LES ARGONAUTES pour notre attaque des gu√™pes‚ÄĚ.

Form√© intitialement au stop-motion, plut√īt qu’√† l’animation traditionnelle, Davis fit facilement la transition au num√©rique. Vous avez les d√©cors que vous fabriquez dans l ordinateur et vous pouvez les √©clairer r√©ellement comme sur un plateau. Vous disposez d’un espace en 3D auquel s appliquent les m√™mes principes m√©caniques du cin√©ma live, ainsi vous pouvez raconter l’histoire √† une grande √©chelle‚ÄĚ, explique l’animateur pour qui le terme de dessin anim√© n’a jamais signifi√© autre chose que de divertir.

Un enfant a beaucoup à apprendre des fourmis

Lucas Fourmi malgres luiHanks et Goetzman √©taient en parfait accord avec Davis pour pr√©senter les th√®mes et les le√ßons de vie abord√©s dans l’histoire sans s’adresser aux jeunes spectateurs sur un ton de sup√©riorit√©. ‚ÄúLe plus important √©tait de faire quelque chose de divertissant et d’amusant √† regarder, commente Davis. Mais il y a aussi un sens, un message que les enfants et les parents peuvent savourer. LUCAS, FOURMI MALGR√Č d√©veloppe plusieurs th√®mes d’importance √©gale. Lucas ne d√©couvre pas seulement le travail en √©quipe, l’amiti√©, le courage et la valeur de la communaut√© quand il travaille avec les fourmis, mais il apprend aussi sur l’abus de pouvoir.

A l’origine, quand il regarde les fourmis, il les m√©prise parce qu’elles sont petites et insignifiantes, ce qui lui permet de faire ce qu’il veut avec elles. Ce n’est seulement que lorsqu’il il s’aper√ßoit des cons√©quences de ses actes qu’il commence √† r√©fl√©chir qu’il n’aurait pas d√Ľ agir de la sorte‚ÄĚ. Dans sa forme miniature, Lucas est continuellement surpris, enchant√© ou horrifi√© de voir les choses diff√©remment. Les fourmis peuvent avoir des sentiments, les grenouilles qui sont amusantes √† chasser peuvent √™tre d’effrayants pr√©dateurs et sa propre pelouse est r√©ellement un champ de bataille. En changeant de perspective, Lucas voit chaque chose autour de lui d’une nouvelle mani√®re, qui lui restera acquise pour toute sa vie.

DES VOIX DE STARS

Lucas Fourmi malgres luiJULIA ROBERTS (Hova)

Julia Roberts a attir√© l’attention avec MYSTIC PIZZA, suivi par POTINS DE FEMMES pour lequel elle a remport√© sa premi√®re nomination √† l Oscar. Son film PRETTY WOMAN a √©t√© l un des grands succ√®s de 1990. Suivent ensuite L’EXP√ČRIENCE INTERDITE, LES NUITS AVEC MON ENNEMI, LE CHOIX D’AIMER, LAFFAIRE P√ČLICAN et AMOUR ET MENSONGES. Julia Roberts a aussi jou√© dans MICHAEL COLLINS de Neil Jordan avec Liam Neeson et TOUT LE MONDE DIT I LOVE YOU de Woody Allen. En 1997, elle est la vedette du MARIAGE DE MON MEILLEUR AMI et de COMPLOTS avec Mel Gibson.

L’ann√©e suivante, elle est face √† Susan Sarandon et √† Ed Harris dans MA MEILLEURE ENNEMIE. Roberts a connu deux gros succ√®s au box-office avec COUP DE FOUDRE √Ä NOTTING HILL aux c√īt√©s de Hugh Grant et JUST MARRIED (OU PRESQUE) o√Ļ elle a retrouv√© son partenaire de PRETTY WOMAN, Richard Gere et le r√©alisateur, Gary Marshall. Elle a obtenu l Oscar et le Golden Globe pour le r√īle-titre de ERIN BROCKOVICH, SEULE CONTRE TOUS de Steven Soderbergh.

Elle a √©t√© √©galement l’interpr√®te du MEXICAIN avec Brad Pitt, COUPLE DE STARS, OCEAN’S ELEVEN et sa suite OCEAN’S TWELVE, FULL FRONTAL, CONFESSIONS D’UN HOMME DANGEREUX, la premi√®re r√©alisation de George Clooney, LE SOURIRE DE MONA LISA et CLOSER, ENTRE ADULTES CONSENTANTS.

Lucas Fourmi malgres luiNICOLAS CAGE (Zoc)

Nicolas Cage a fait ses premiers pas au cin√©ma en 1983 dans RUSTY JAMES, puis dans VALLEY GIRL. On l’a vu ensuite dans BIRDY, COTTON CLUB, PEGGY SUE S’EST MARI√ČE, ARIZONA JUNIOR, EMBRASSE-MOI VAMPIRE et FIRE BIRDS. Il a obtenu une nomination au Golden Globe pour son r√īle dans √ČCLAIR DE LUNE face √† Cher et a √©t√© l’interpr√®te de SAILOR ET LULA de David Lynch. Il a re√ßu une autre nomination au Golden Globe en 1992 pour la com√©die romantique LUNE DE MIEL √Ä LAS VEGAS. Parmi ses performances dans les ann√©es 1990, on peut noterLA CIT√Č DES ANGES, le thriller d’action de John Woo VOLTE FACE et les productions √† succ√®s de Jerry Bruckheimer, LES AILES DE L’ENFER et ROCK. Cage a √©t√© aussi la vedette avec Shirley MacLaine de UN ANGE GARDIEN POUR TESS, du film noir RED ROCK WEST, de la com√©die romantique MILLIARDAIRE MALGR√Č LUI et de KISS OF DEATH de Barbert Schroeder.

Il a obtenu en 1995 l’Oscar du meilleur acteur pour son r√īle dans LEAVING LAS VEGAS de Mike Figgis. En 2000, il a jou√© dans FAMILY MAN, 60 SECONDES CHRONO et √Ä TOMBEAU OUVERT de Martin Scorsese et en 2002, il a r√©alis√© son premier film SONNY. Sa prestigieuse filmographie compte √©galement CAPITAINE CORELLI, WINDTALKERS, ADAPTATION, LES ASSOCI√ČS de Ridley Scott. Il s est illustr√© plus r√©cemment dans le film d’aventure BENJAMIN GATES ET LE TR√ČSOR DES TEMPLIERS, THE WEATHER MAN, LORD OF WAR et WORLD TRADE CENTER d’Oliver Stone.

MERYL STREEP (La reine des fourmis)

Meryl Streep, qui a b√©n√©fici√© de 13 nominations record aux Oscar, a d√©but√© sa carri√®re au cin√©ma dans JULIA de Fred Zinneman. Pour son deuxi√®me film, VOYAGE AU BOUT DE L’ENFER face √† Robert De Niro et √† Christopher Walken, elle a re√ßu sa premi√®re citation √† l Oscar. Elle remporte l Oscar de la meilleure actrice dans un second r√īle pour KRAMER CONTRE KRAMER de Robert Benton.

Lucas Fourmi malgres luiEn 1981, elle est cit√©e une troisi√®me fois √† l Oscar pour LA MA√éTRESSE DU LIEUTENANT FRANCAIS et le remporte l’ann√©e suivante en tant que meilleure actrice pour LE CHOIX DE SOPHIE. Elle tourne ensuite LE MYST√ąRE SILKWOOD et retrouve Robert De Niro dans FALLING IN LOVE. En 1985, Streep est la vedette de PLENTY et de OUT OF AFRICA de Sydney Pollack. Se succ√®dent alors LA BR√õLURE, IRONWEED, UN CRI DANS LA NUIT o√Ļ elle re√ßoit le prix d’interpr√©tation f√©minine au Festival de Cannes, LA DIABLE, BONS BAISERS D’HOLLYWOOD et LA MORT VOUS VA SI BIEN. Puis, l’actrice joue dans LA MAISON AUX ESPRITS de Bille August et se met √† l √©preuve physiquement dans LA RIVI√ąRE SAUVAGE. Elle interpr√®te par la suite SUR LA ROUTE DE MADISON de Clint Eastwood, BEFORE AND AFTER, CONTRE-JOUR et LA MUSIQUE DE MON COEUR o√Ļ elle apprend √† jouer du violon. Parmi ses films plus r√©cents, on peut noter THE HOURS, ADAPTATION, UN CRIME DANS LA T√äTE, LES D√ČSASTREUSES AVENTURES DES ORPHELINS BAUDELAIRE, PETITES CONFIDENCES √Ä MA PSY, LE DIABLE S’HABILLE EN PRADA et THE LAST SHOW de Robert Altman.

PAUL GIAMATTI (Stan Beals)

R√©v√©l√© par la com√©die √† succ√®s de Betty Thomas PARTIES INTIMES, Paul Giamatti compte √† son actif une longue liste de films parmi lesquels MAN ON THE MOON de Milos Forman, BROADWAY 39e RUE de Tim Robbins, N√ČGOCIATEUR de F. Gary Gray, IL FAUT SAUVER LE SOLDAT RYAN de Steven Spielberg, THE TRUMAN SHOW de Peter Weir, DONNIE BRASCO de Mike Newell, STORYTELLING de Todd Solondz, LA PLAN√ąTE DES SINGES de Tim Burton, DUO D’UN JOUR avec Gwyneth Paltrow, PAYCHECK de John Woo, CONFIDENCE de James Foley, le film d’animation ROBOTS et BIG MAMMA avec Martin Lawrence. En 2004, Giamatti a re√ßu une nomination √† l Independent Spirit Award et le prix du National Board of Review pour son interpr√©tation d’Harvey Pekar dans AMERICAN SPLENDOR. Il a re√ßu une citation √† l Oscar et au Golden Globe pour DE L’OMBRE √Ä LA LUMI√ąRE de Ron Howard et sa performance dans SIDEWAYS d’Alexander Payne lui a valu une citation au Golden Globe. L’acteur a jou√© r√©cemment dans LA JEUNE FILLE DE L’EAU de M. Night Shyamalan et dans L’ILLUSIONNISTE de Neil Burger avec Edward Norton et Jessica Biel. On le retrouvera prochainement dans THE NANNY DIARIES de Shari Springer Berman et Robert Pulcini.

Lucas Fourmi malgres luiJOHN A. DAVIS (Réalisateur, scénariste, producteur)

John A. Davis a fond√© en 1987 avec son associ√© Keith Alcorn, DNA Productions Inc, soci√©t√© de production d’animation en 3D pour le cin√©ma et la t√©l√©vision. En 1997, Davis a √©crit et r√©alis√© le premier film d’animation int√©gralement en 3D diffus√© en prime time, LE P√ąRE NO√čL CONTRE LE BONHOMME DE NEIGE qui remporta la m√©daille d’or du Festival Fest World de Houston et le Lone Star Award. En 1999, il a √©t√© le directeur de l’animation sur OLIVE, THE OTHER REINDEER pour la Fox. Davis est le cr√©ateur de JIMMY NEUTRON qui d√©buta par un court m√©trage en 1995. Il √©crivit, dirigea et produisit ensuite le long m√©trage JIMMY NEUTRON : UN GARCON G√ČNIAL qui obtint une nomination √† l oscar dans la cat√©gorie film d’animation en 2002.

UN CASTING VOCAL FRANCAIS DE PREMIER ORDRE

Quatre personnalit√©s prestigieuses se sont pr√™t√©es avec bonheur au jeu du doublage de LUCAS, FOURMI MALGR√Č LUI.

Nathalie Baye, c√©sar de la meilleure actrice pour son r√īle de femme-flic dans LE PETIT LIEUTENANT de Xavier Beauvois et interpr√®te en 2006 de LA CALIFORNIE et NE LE DIS √Ä PERSONNE, est la tr√®s sage Reine des fourmis qui prend la d√©cision de faire vivre Lucas parmi les insectes.

Bruno Salomone, le Igor d’Hossegor de BRICE DE NICE qui a d√©j√† pr√™t√© sa voix au personnage de Syndrome dans le film d’animation LES INDESTRUCTIBLES campe Zoc, le sorcier confectionnant la potion destin√©e √† r√©duire Lucas √† la taille d’un fourmi.

Alexandra Lamy, la ‚Äúchouchou‚ÄĚ d’UN GARS, UNE FILLE, double Hova, l’infirmi√®re au grand coeur et petite amie de Zoc.

Quant √† l humoriste Florence Foresti, dont les d√©buts au cin√©ma en 2006 ont √©t√© marqu√©s DIKKENEK d’Olivier Van Hoofstadt, elle porte √©nergiquement la voix de la professeur Kreela.

DVD Lucas Fourmi malgres luiLE DVD

Bonus : (environ 45mn en tout)

  • 7 mini dessin anim√©s
  • Sc√®nes in√©dites
  • Economiseur d’√©cran
  • Les Coulisses de l’animation vues par les fourmis
  • Bande-Annonce Originale

Informations techniques :

  • Format image : 1.77 (16×9)
  • Langues : (dolby digital 5.1) fran√ßais, anglais, n√©erlandais
  • Sous-titres : fran√ßais, anglais, n√©erlandais, arabe

© 2007 Warner Bros. Entertainment Inc. Tous droits réservés.

avatar A propos de l'auteur : fandecine (217 Posts)

Administrateur du site Cin√© Blog. Passionn√© de S-F, fan d'Isaac Asimov et Philip K. Dick, j'ai cr√©√© en 2005 le site Fan de Cin√©ma. J'aime le cin√©ma de Kubrick, de Tim Burton, de terry Giliams et de Ridley Scott. Je suis en g√©n√©ral plut√īt bon public et je ne m'attache pas tant √† la facture des films qu'a l'histoire qui m'est cont√©e. En dehors de ma passion pour le cin√©ma, je dirige une petite Web Agency.


Class√© dans : En DVD · Mots-Cl√©s:

Contenus sponsorisés
loading...

Commentaires Clos.