Articles Commentaires

Cine Blog » En DVD » The Sentinel, en DVD le 7 mars 2007

The Sentinel, en DVD le 7 mars 2007

EN 141 ANNEES D’EXISTENCE DES SERVICES SECRETS DES ETATS-UNIS IL N’Y A JAMAIS EU DE TRAITRE… JUSQU’A MAINTENANT.

LE DVD : SAUREZ-VOUS DEJOUER LE COMPLOT A TEMPS?

The Sentinel en DVD

David Breckinridge est chargĂ© d’enquĂȘter sur le meurtre d’un garde du corps de la Maison Blanche, laissant prĂ©sager un complot interne contre le PrĂ©sident des Etats-Unis. Les soupçons s’orientent rapidement vers Pete Garrison, le vĂ©tĂ©ran du service de protection rapprochĂ©e, jusque-lĂ  au-dessus de tout soupçon. Suspense, action, rebondissements inattendus: un cocktail dĂ©tonnant pour un thriller politique captivant, menĂ© d’une main de maĂźtre par CLARK JOHNSON (SWAT, unitĂ© d’Elite) avec KIEFER SUTHERLAND (24H Chrono), EVA LONGORIA (Desperate Housewives), MICHAEL DOUGLAS (The Game) et KIM BASINGER (8 Mile).

BONUS:

  • COMMENTAIRE AUDIO DU RÉALISATEUR
  • SCÈNES COUPÉES AVEC COMMENTAIRES OPTIONNELS
  • DEUX DOCUMENTAIRES INÉDITS : LES SERVICES SECRETS, UNE TRADITION D’EXCELLENCE (13 MIN), DANS L’OMBRE DU PRÉSIDENT (8 MIN)
  • LE FILM ANNONCE DE LA SAISON 5 DE 24H CHRONO.

LE CASTING

Michael Douglas

Michael Douglas

MICHAEL DOUGLAS (Pete Garrison, Producer), mĂšne depuis plus de trente ans une double carriĂšre de comĂ©dien et de producteur, qui lui a valu notamment l’Oscar du meilleur film pour VOL AU-DESSUS D’UN NID DE COUCOU en 1975, celui du meilleur acteur pour WALL STREET, et des succĂšs rĂ©pĂ©tĂ©s dans des titres aussi Ă©clectiques que À LA POURSUITE DU DIAMANT VERT, HARCÈLEMENT, CHUTE LIBRE, BASIC INSTINCT, LIAISON FATALE, LA GUERRE DES ROSE ou WONDER BOYS.

NĂ© Ă  New Brunswick, dans le New Jersey, le 25 septembre 1944, fils de Kirk et Diana Douglas, Michael se familiarise trĂšs tĂŽt avec le cinĂ©ma. AprĂšs des Ă©tudes secondaires Ă  la Choate School, il passe une licence d’art dramatique Ă  l’universitĂ© de Santa Barbara oĂč il remporte en 1967 un prix d’interprĂ©tation dans « Candida ». Il se rend ensuite Ă  New York pour poursuivre sa formation au Neighborhood Playhouse de Sanford Meisner, puis Ă  l’American Place Theatre, dans le cours de Wynn Handman. Il interprĂšte alors une demi-douzaine de spectacles off-Broadway dont « City Scenes », « Love is a Time of Day », et « Pinkville », et remporte son premier succĂšs Ă  la tĂ©lĂ©vision dans la dramatique tĂ©lĂ© d’Ellen M. Violett, « The Experiment » en 1969.

Il dĂ©bute la mĂȘme annĂ©e sur le grand Ă©cran dans HAIL, HERO !, puis tourne ADAM AT 6 A.M., SUMMERTREE, d’aprĂšs la piĂšce de Ron Cowen, et NAPOLEON ET SAMANTHA. AprĂšs deux crĂ©ations remarquĂ©es dans les sĂ©ries « Medical Center » et « Sur la piste du crime », il tient avec Karl Malden la vedette de la sĂ©rie policiĂšre « Les rues de San Francisco », qui lui vaudra une cĂ©lĂ©britĂ© internationale et trois nominations consĂ©cutives Ă  l’Emmy. En 1975, aprĂšs avoir fait ses dĂ©buts de rĂ©alisateur sur deux Ă©pisodes des « Rues de San Francisco », il rachĂšte Ă  son pĂšre les droits du roman culte de Ken Kesey « Vol au-dessus d’un nid de coucou », projet rĂ©putĂ© inadaptable, dont il fera avec le concours de Saul Zaentz, Milos Forman et Jack Nicholson l’un des films cultes des annĂ©es 70.

VOL AU-DESSUS D’UN NID DE COUCOU remportera cinq Oscars majeurs : meilleur film, meilleur rĂ©alisateur, meilleur scĂ©nario, meilleur acteur et meilleure actrice. AprĂšs le tournage du thriller MORTS SUSPECTES, Michael Douglas revient Ă  la production avec LE SYNDROME CHINOIS, rĂ©quisitoire antinuclĂ©aire produit en association avec Jane Fonda. Sorti deux semaines avant la catastrophe de Three Mile Island, ce thriller prophĂ©tique sera citĂ© Ă  l’Oscar du meilleur acteur – Jack Lemmon -, de la meilleure actrice – Jane Fonda – et du meilleur scĂ©nario, et connaĂźtra un succĂšs international. Michael Douglas cultive aussi la veine romantique avec LE VAINQUEUR, C’EST MA CHANCE ! et gagne un nouveau public dans À LA POURSUITE DU DIAMANT VERT et LE DIAMANT DU NIL, deux comĂ©dies d’aventures oĂč il triomphe aux cĂŽtĂ©s de Kathleen Turner et dont il est aussi producteur.

Michael Douglas

Michael Douglas

En 1987, il obtient l’Oscar pour WALL STREET d’Oliver Stone et partage avec Glenn Close la vedette de LIAISON FATALE, que suivront BLACK RAIN de Ridley Scott, la comĂ©die noire de Danny DeVito LA GUERRE DES ROSE, avec Kathleen Turner, le thriller de Paul Verhoeven BASIC INSTINCT, avec Sharon Stone, l’un des grands succĂšs de l’annĂ©e 1992, CHUTE LIBRE de Joel Schumacher, avec Robert Duvall et Barbara Hershey, HARCÈLEMENT avec Demi Moore, rĂ©alisĂ© par Barry Levinson d’aprĂšs le best-seller de Michael Crichton, et la comĂ©die politique de Rob Reiner LE PRÉSIDENT ET MISS WADE avec Annette Bening. On a pu le voir ensuite dans L’OMBRE ET LA PROIE, THE GAME et MEURTRE PARFAIT. Michael Douglas a Ă©tĂ© Ă©lu en 1984 Producteur de l’AnnĂ©e par la National Association of Theatre Owners. Il a Ă©galement Ă©tĂ© le producteur exĂ©cutif du film de John Carpenter STARMAN dont il a tirĂ© en 1986 la sĂ©rie tĂ©lĂ©visĂ©e homonyme.

Il a dirigĂ© pendant six ans la sociĂ©tĂ© Stonebridge Entertainment, fondĂ©e en 1988, sous la banniĂšre de laquelle ont Ă©tĂ© produits L’EXPÉRIENCE INTERDITE, RADIO FLYER et MADE IN AMERICA. En 1994, il a crĂ©Ă© avec le producteur Steven Reuther les Douglas/Reuther Productions, qui ont assurĂ© la production de L’OMBRE ET LA PROIE, VOLTE-FACE et L’IDEALISTE. En 1998, il a fondĂ© Furthur Films, dont la premiĂšre production a Ă©tĂ© DIVINE MAIS DANGEREUSE de Harald Zwart. Il en Ă©tait l’interprĂšte aux cĂŽtĂ©s de Liv Tyler, Matt Dillon, John Goodman et Paul Reiser. Furthur Films a ensuite produit WONDER BOYS de Curtis Hanson, pour lequel Michael Douglas a Ă©tĂ© nommĂ© au Golden Globe et au BAFTA Award. En 2000, Michael Douglas a jouĂ© dans TRAFFIC de Steven Soderbergh, Ă©lu meilleur film par le New York Film Critics Circle et laurĂ©at du SAG Award de la meilleure interprĂ©tation d’ensemble et de quatre Oscars. TRAFFIC a figurĂ© sur plus de 175 listes des « Dix meilleurs films ». L’annĂ©e suivante, il a Ă©tĂ© l’interprĂšte de PAS UN MOT, et en 2002, il a Ă©tĂ© nommĂ© Ă  l’Emmy Award pour sa participation Ă  la sĂ©rie « Will & Grace ».

Michael Douglas a depuis jouĂ© dans IT RUNS IN THE FAMILY de Fred Schepisi, aux cĂŽtĂ©s de son pĂšre Kirk Douglas, de sa mĂšre Diana Douglas, et de son fils Cameron Douglas – il Ă©tait aussi producteur du film. On l’a vu aussi dans la comĂ©die ESPION MAIS PAS TROP ! d’Andrew Fleming, avec Albert Brooks, ainsi que dans la comĂ©die TOI, MOI ET DUPREE de Anthony et Joe Russo, aux cĂŽtĂ©s d’Owen Wilson, Matt Dillon et Kate Hudson. Michael Douglas a rĂ©alisĂ© un court mĂ©trage pour la sĂ©rie pour enfants « What’s Going On ? » et a rĂ©cemment achevĂ© un documentaire de long mĂ©trage rĂ©alisĂ© par Lee Grant, A FATHER, A SON, ONCE UPON A TIME IN HOLLYWOOD. En juillet 1998, il a Ă©tĂ© nommĂ© messager pour la paix pour les Nations Unies par le secrĂ©taire gĂ©nĂ©ral Kofi Annan.

Kiefer Sutherland

Kiefer Sutherland

KIEFER SUTHERLAND (David Breckinridge), a travaillĂ© pour la premiĂšre fois avec Michael Douglas lorsque celui-ci a produit le film de 1990 L’EXPERIENCE INTERDITE, dont Sutherland Ă©tait l’interprĂšte aux cĂŽtĂ©s de Julia Roberts, Kevin Bacon et William Baldwin. Il est actuellement Jack Bauer, hĂ©ros de la sĂ©rie Ă  succĂšs « 24 Heures chrono », qui en est Ă  sa cinquiĂšme saison de diffusion. Il a remportĂ© pour son interprĂ©tation un Golden Globe, un SAG Award, et a Ă©tĂ© nommĂ© Ă  deux Emmy Awards et Ă  un Golden Globe. La sĂ©rie a aussi remportĂ© un Golden Globe de la meilleure sĂ©rie dramatique. En 2004, Kiefer Sutherland a Ă©tĂ© la vedette du film d’Ă©poque indĂ©pendant RIVER QUEEN, avec Samatha Norton, rĂ©alisĂ© en Nouvelle-ZĂ©lande par Vincent Ward.

La mĂȘme annĂ©e, il a jouĂ© dans TAKING LIVES, DESTINS VIOLES de D.J. Caruso, avec Angelina Jolie et Ethan Hawke, et a Ă©tĂ© le narrateur du film Imax « NASCAR : le sport automobile au summum ». NĂ© Ă  Toronto, fils du comĂ©dien Donald Sutherland et de l’actrice canadienne Shirley Douglas, Kiefer Sutherland dĂ©croche son premier rĂŽle important dans « Throne of Straw » Ă  l’Odyssey Theatre de Los Angeles, puis se produit dans diffĂ©rents thĂ©Ăątres de Toronto. Il fait ses dĂ©buts au cinĂ©ma en 1983 dans MAX DUGAN RETURNS. Il tient son premier rĂŽle majeur en 1984 dans le drame canadien UN PRINTEMPS DE NEIGE, qui lui vaut d’ĂȘtre nommĂ© au Genie Award du meilleur acteur, tandis que Daniel Petrie est nommĂ© Ă  celui du meilleur rĂ©alisateur. AprĂšs ce premier succĂšs, Sutherland s’installe Ă  New York puis Ă  Los Angeles oĂč il tourne dans l’Ă©pisode « La Mascotte » de la sĂ©rie tĂ©lĂ©visĂ©e « Histoires fantastiques » avant de jouer avec Marsha Mason dans le tĂ©lĂ©film Ă  succĂšs « Trapped in Silence ».

Il est citĂ© au CableAce Award pour l’Ă©pisode « Love and Blood » de la sĂ©rie policiĂšre « Fallen Angels ». Il tourne ensuite des films comme STAND BY ME, le film fantastique GÉNÉRATION PERDUE, ou le western YOUNG GUNS. En 1992, il partage avec Ray Liotta et Forest Whitaker la vedette d’ARTICLE 99, puis joue dans le drame militaire de Rob Reiner DES HOMMES D’HONNEUR, avec Jack Nicholson, Tom Cruise et Demi Moore. En 1993, il tourne avec Chris O’Donnell et Charlie Sheen LES TROIS MOUSQUETAIRES d’aprĂšs le classique de Dumas. Il joue ensuite face Ă  Sally Field dans le thriller psychologique de John Schlesinger AU-DELÀ DES LOIS avant de jouer un membre du Ku Klux Klan dans LE DROIT DE TUER ? de Joel Schumacher, d’aprĂšs le best-seller de John Grisham, avec Sandra Bullock, Samuel L. Jackson et Matthew McConaughey.

Kiefer Sutherland

Kiefer Sutherland

En 1997, il joue avec William Hurt et Rufus Sewell dans DARK CITY d’Alex Proyas, prĂ©sentĂ© Ă  Cannes. L’annĂ©e suivante, il interprĂšte le tĂ©lĂ©film original « A Soldier’s Sweetheart », prĂ©sentĂ© au Festival de Toronto. En 2001, il partage avec Robert Carlyle la vedette du film sur la Seconde Guerre mondiale CHUNGKAI, LE CLAN DES SURVIVANTS, saluĂ© aux festivals de Toronto et de Telluride. L’annĂ©e suivante, il est le partenaire de Colin Farrell dans PHONE GAME de Joel Schumacher, puis incarne Paul Gauguin dans PARADISE FOUND de Mario Andreacchio. Egalement rĂ©alisateur, Kiefer Sutherland a signĂ© sa premiĂšre mise en scĂšne avec un tĂ©lĂ©film pour Showtime intitulĂ© « Last Light », avec Forest Whitaker, qui a obtenu trois citations aux CableAce Awards. Il a rĂ©alisĂ© ensuite un Ă©pisode de la sĂ©rie « Fallen Angels », puis en 1997 son premier long mĂ©trage, LA DERNIERE CAVALE. Il a depuis rĂ©alisĂ© WOMAN WANTED, avec Holly Hunter, en 2000. Il est aussi producteur : il est coproducteur exĂ©cutif de « 24 Heures chrono » depuis 2003 et a Ă©tĂ© producteur en 2002-2003. Il a aussi Ă©tĂ© producteur exĂ©cutif du tĂ©lĂ©film « Natural Selection » en 1994.

Eva Longoria

Eva Longoria

EVA LONGORIA (Jill Marin), est une star du petit Ă©cran : elle est la bombe latino Gabrielle Solis dans la sĂ©rie phĂ©nomĂšne « Desperate Housewives ». Elue rĂ©cemment parmi les « 50 plus belles femmes » par People et « la femme la plus hot du monde de 2005 » par Maxim’s, elle a aussi Ă©tĂ© l’un des « Dix nouveaux visages Ă  suivre » de Variety, une des « PersonnalitĂ©s de l’annĂ©e » de Rolling Stone, et l’une des stars Ă©lues par USA Today et TV Guide. Elle a signĂ© un contrat mondial d’exclusivitĂ© avec les produits de beautĂ© L’OrĂ©al. En 2005, elle a incarnĂ© une avocate dans le film indĂ©pendant HARSH TIMES aux cĂŽtĂ©s de Christian Bale et de Freddie Rodriguez, rĂ©alisĂ© par David Ayer. Elle a Ă©tĂ© la psychiatre du tĂ©lĂ©film de 2004 « The Dead Will Tell » avec Anne Heche, Jonathan LaPaglia et Kathleen Quinlan. Elle a Ă©galement jouĂ© une dĂ©tective dans « L.A. Dragnet », produit par Dick Wolf.

Eva Longoria

Eva Longoria

Eva Longoria a fait ses dĂ©buts au thĂ©Ăątre dans la comĂ©die « What the Rabbi Saw ». Elle a Ă  nouveau fait la preuve de ses talents d’actrice comique dans la sĂ©rie de comĂ©die et de variĂ©tĂ© « Hot Tamales Live », dont elle est aussi la coproductrice, qui se tourne rĂ©guliĂšrement au Comedy Store. Eva Longoria est la plus jeune de quatre sƓurs ayant grandi dans un ranch Ă  Corpus Christi, au Texas. Elle a une licence de kinĂ©siologie de l’universitĂ© Texas-A&M-Kingsville. AprĂšs l’obtention de son diplĂŽme, elle a participĂ© Ă  un concours de jeunes talents Ă  Los Angeles qui l’a fait remarquer et engager par un agent. AprĂšs avoir jouĂ© dans « Amour, gloire et beautĂ© », « General Hospital » et « Beverly Hills », elle a auditionnĂ© et obtenu le rĂŽle d’Isabella dans la sĂ©rie populaire « Les feux de l’amour », qui a lancĂ© sa carriĂšre.

Kim Basinger

Kim Basinger

KIM BASINGER (Sarah Ballentine. Depuis son premier rĂŽle d’envergure face Ă  Robert Redford dans LE MEILLEUR de Barry Levinson, Kim Basinger a Ă©tĂ© l’interprĂšte de plus d’une trentaine de films et est devenue une star internationale. Elle a jouĂ© rĂ©cemment dans EVEN MONEY de Mark Rydell, avec Danny De Vito, Kelsey Grammer, Nick Cannon, Ray Liotta et Forest Whitaker, CELLULAR de David R. Ellis, avec Chris Evans et Jason Statham, et auparavant dans 8 MILE de Curtis Hanson, avec Eminem, et ELVIS HAS LEFT THE BUILDING de Joel Zwick, ainsi que dans LIGNES DE VIE de Tod Williams et INFLUENCES de Daniel Algrant, avec Al Pacino et Tea Leoni. Kim Basinger a remportĂ© l’Oscar 1998 de la meilleure actrice dans un second rĂŽle pour son interprĂ©tation dans L.A. CONFIDENTIAL de Curtis Hanson. Outre l’Oscar, elle a obtenu pour ce film un Golden Globe, le Screen Actors Guild Award et une citation au BAFTA Award britannique. Cette adaptation d’un classique du roman policier de James Ellroy a Ă©tĂ© citĂ©e Ă  neuf Oscars.

On a vu ensuite Kim Basinger dans JE RÊVAIS DE L’AFRIQUE de Hugh Hudson, d’aprĂšs le best-seller autobiographique de Kuki Gallmann, puis dans L’ELUE de Chuck Russell, avec Jimmy Smits et Rufus Sewell. Kim Basinger est nĂ©e Ă  Athens, en Georgie. Reine de beautĂ© devenue top model Ă  New York, elle a illustrĂ© plusieurs campagnes de publicitĂ© amĂ©ricaines avant de se tourner vers le cinĂ©ma et la tĂ©lĂ©vision. Elle a fait ses premiĂšres expĂ©riences de comĂ©dienne dans la minisĂ©rie Ă  succĂšs « From Here To Eternity », puis dans des films comme HARD COUNTRY de David Greene, LA FIÈVRE DE L’OR de Charlton Heston, L’HOMME QUI AIMAIT LES FEMMES de Blake Edwards et JAMAIS PLUS JAMAIS d’Irvin Kershner, dans lequel elle Ă©tait Domino face Ă  Sean Connery dans le rĂŽle de James Bond. Depuis, elle a Ă©tĂ© la vedette de BATMAN de Tim Burton, grand succĂšs du box-office, du thriller NEUF SEMAINES ET DEMIE d’Adrian Lyne, de SANS PITIÉ et SANG CHAUD POUR MEURTRE DE SANG-FROID, tous deux avec Richard Gere, de PRÊT-À-PORTER et FOOL FOR LOVE, tous deux de Robert Altman, et de LA CHANTEUSE ET LE MILLIARDAIRE et GUET-APENS, avec Alec Baldwin. Citons aussi BOIRE ET DÉBOIRES de Blake Edwards, avec Bruce Willis, COOL WORLD de Ralph Bakshi, avec Brad Pitt, L’AFFAIRE KAREN McCOY de Russell Mulcahy, avec Val Kilmer et NADINE de Robert Benton, avec Jeff Bridges.

MARTIN DONOVAN (William Montrose), sera la vedette du thriller dramatique THE VISITATION DE Robby Henson, avec Edward Furlong et Kelly Lynch. Il a tournĂ© en 2005 THE QUIET de Jamie Babbit, avec Camilla Belle, Elisha Cuthbert et Edie Falco, prĂ©sentĂ© au Festival de Toronto. L’annĂ©e prĂ©cĂ©dente, il avait jouĂ© dans la minisĂ©rie en trois parties « Traffic » et dans la sĂ©rie « Weeds ». Bien connu pour ses interprĂ©tations Ă  la tĂ©lĂ©vision, Martin Donovan a incarnĂ© John F. Kennedy dans « RFK » en 2002, le prince Nikitin face Ă  Liv Tyler et Ralph Fiennes dans « Oneguin » en 1999, un professeur sĂ©duisant une enfant dans « Amy & Isabelle » d’Oprah Winfrey, et Tom Buchanan dans l’adaptation de « Gatsby le magnifique » rĂ©alisĂ©e en 2000 par Robert Markowitz. Dans « Custody of the Heart », avec Lorraine Bracco, il incarnait un mari poursuivant sa femme pour la garde de leurs enfants. Il a retrouvĂ© Bracco dans « Scam » en 1993. Au cinĂ©ma, Martin Donovan a jouĂ© dans SAVED ! de Brian Dannelly, CODY BANKS AGENT SECRET de Harald Zwart, INSOMNIA de Christopher Nolan, et les films de Hal Hartley PIPE DREAM, THE BOOK OF LIFE, FLIRT, AMATEUR, SIMPLE MEN, SURVIVING DESIRE et TRUST ME, ainsi que dans PORTRAIT DE FEMME de Jane Campion, et MALCOLM X de Spike Lee.

Prix: EUR 7,99

© 2006 Twentieth Century Fox Film Corporation. All Rights Reserved.
© 2007 Twentieth Century Fox Home Entertainment LLC. All Rights Reserved.

avatar A propos de l'auteur : fandecine (217 Posts)

Administrateur du site Ciné Blog. Passionné de S-F, fan d'Isaac Asimov et Philip K. Dick, j'ai créé en 2005 le site Fan de Cinéma. J'aime le cinéma de Kubrick, de Tim Burton, de terry Giliams et de Ridley Scott. Je suis en général plutÎt bon public et je ne m'attache pas tant à la facture des films qu'a l'histoire qui m'est contée. En dehors de ma passion pour le cinéma, je dirige une petite Web Agency.


ClassĂ© dans : En DVD · Mots-ClĂ©s: , ,

Contenus sponsorisés
loading...

Commentaires Clos.