Best Place For Generic Cialis Buy Viagra Cialis Or Levitra Buy Flomax Relief Fast Acting Cialis Overseas Buy Viagra

Articles Commentaires

Cine Blog » Films » La Nuit Au Musée, avec Ben Stiller, Au cinéma le 7 Février 2007

La Nuit Au Musée, avec Ben Stiller, Au cinéma le 7 Février 2007

l’Histoire

la nuit au muséeLe Muséum d’Histoire Naturelle renferme dans ses murs un secret mystérieux et stupéfiant que Larry, nouveau gardien de sécurité, ne va pas tarder à découvrir avec affolement : la nuit, toutes les expositions prennent vie !

Sous ses yeux, les soldats romains et les cow-boys miniatures se lancent dans une guerre acharnée, Attila et ses Huns commencent à piller les expositions avoisinantes, la momie tente de sortir de son sarcophage, le squelette du redoutable – mais néanmoins attachant – tyrannosaure rôde dans les couloirs… Le chaos est total !

Larry pourra-t-il remettre de l’ordre dans ses collections et sauver le musée ?

Notes de production

la nuit au muséeLes musées sont des endroits étonnants, des univers étranges, immobiles, où se côtoient des époques, des espèces et des gens qui n’auraient pas pu se rencontrer dans la réalité. Du moins, qui n’auraient pas dû… Le réalisateur Shawn Levy commente : « Nous avons tous des souvenirs très forts de ce genre d’endroit. Qui n’a jamais eu la troublante impression, en visitant un musée, qu’une statue, un mannequin de cire ou un animal empaillé le suivait du regard ? Qui a réussi à s’endormir le soir sans repenser à ces regards, à ces mouvements figés qui semblaient soudain prêts à continuer ? C’est une idée fascinante, un peu effrayante, au coeur de laquelle LA NUIT AU MUSEE nous plonge, au-delà de tout ce qui est imaginable. » Tous les mondes en une nuit Le film s’inspire d’un livre écrit et illustré par le Croate Milan Trenc. Un gardien de nuit du Muséum d’Histoire Naturelle de New York découvre avec stupéfaction que les imposants squelettes de dinosaures qu’il était chargé de surveiller ont disparu. Bientôt, il s’aperçoit que plus rien n’est à sa place. Les statues se mettent à parler, à se déplacer et certaines deviennent même menaçantes. Alliant humour et merveilleux, l’histoire place alors un homme ordinaire face aux plus impressionnantes légendes du passé. Le livre est rapidement devenu un classique et n’a pas manqué de séduire les cinéastes.

La Twentieth Century Fox, ainsi que Chris Colombus et Michael Barnathan de 1492 Pictures et le producteur exécutif Mark Radcliffe, se sont montrés les plus enthousiastes sur le projet. Après leur remarquable travail sur les HARRY POTTER, l’intérêt et le talent des trois hommes pour donner vie aux aventures exceptionnelles alliant des genres différents n’était plus à démontrer. Thomas Lennon et Robert Ben Garant se sont vu confier l’écriture de l’adaptation. Thomas Lennon se souvient : « Nous avons tous les deux grandi à New York et lorsque nous étions enfants, nous adorions passer du temps au Muséum d’Histoire Naturelle. Nous le connaissions par coeur. »

Robert Ben Garant précise: « Nous rêvions de nous cacher dans le musée pour pouvoir y jouer après la fermeture. Se retrouver seul, à la nuit tombée, au milieu de personnages légendaires ou d’énormes créatures est un rêve d’aventure que partagent beaucoup d’enfants… et d’adultes aussi ! »

la nuit au muséeThomas Lennon ajoute : « Cela nous touchait tellement que les idées pour le film nous sont venues très rapidement. Il nous fallait d’abord déterminer quel sort avait pu donner vie aux collections du musée. Nous étions tous deux fascinés par la galerie égyptienne du Metropolitan Museum de New York, et puisque les Egyptiens s’intéressaient à l’immortalité, il nous a semblé logique que tout parte d’une tablette égyptienne sur la jeunesse éternelle. » Le personnage principal, Larry Daley, est un rêveur invétéré qui accepte de devenir gardien de nuit dans l’espoir de ne plus jamais décevoir son fils. Robert Ben Garant explique : « Larry croit en ses rêves mais il manque de confiance en lui. De grandes idées lui traversent l’esprit, cependant, jusqu’à cette fameuse nuit, il n’a jamais eu l’occasion de montrer à sa famille ou à lui-même qu’il était capable de réussir. »

Les scénaristes ont ensuite déterminé quelles créatures ahurissantes Larry pourrait rencontrer lors de sa première nuit de veille au musée. Thomas Lennon raconte : « Nous avons commencé par établir une liste très hétéroclite de nos collections préférées parmi nos musées favoris. Nous avons ainsi assemblé un musée idéal, ludique, féerique, magique et sans aucune limite ! Dès le départ, nous avons aussi souhaité faire de Théodore Roosevelt un personnage important car il est cité à maintes reprises dans le Muséum d’Histoire Naturelle. De plus, à travers ses expéditions en tant que naturaliste, il a contribué à certaines de ses plus importantes collections. Certaines phrases de Roosevelt comme « c’est dur d’échouer mais il est encore pire de n’avoir jamais essayé » nourrissent les thèmes du film. »

la nuit au muséeLes scénaristes se sont aussi évertués à analyser les mécanismes de la peur afin de renverser toutes les idées reçues… Robert Ben Garant commente : « Nous avons fait en sorte de rendre amusantes et attachantes les plus grosses créatures du musée tandis que de petits éléments, en apparence insignifiants, ont pris des proportions terrifiantes. » A l’aide de tous ces éléments combinés, les scénaristes ont mis au point une histoire réjouissante et pleine de rebondissements qui s’adresse à tous et qui n’a pas manqué de susciter l’intérêt du réalisateur Shawn Levy.

Celui-ci raconte : « Il y a dix ans que je fais des comédies et loin d’en être une de plus, ce film mélangeait des genres comme rarement. J’ai tout de suite été séduit par l’aspect à la fois humoristique, émouvant et grandiose de LA NUIT AU MUSEE. Avec son côté superproduction et ses effets spéciaux, le film va bien au-delà de ce qu’offrent les comédies traditionnelles. »

Shawn Levy ajoute : « J’ai tout particulièrement été touché par le personnage de Larry Daley. Au fond, il n’est qu’un simple père faisant de son mieux pour devenir un héros aux yeux de son fils. Lors de sa première nuit au musée, il découvre que le grand moment qu’il a toujours attendu est finalement arrivé. »

Première nuit de garde

la nuit au muséePour le rôle du gardien de nuit, Larry Daley, les cinéastes ont immédiatement pensé à Ben Stiller. Ce comédien à part sait comme personne incarner des hommes ordinaires confrontés à des situations incroyables sans jamais perdre son humour et son humanité. Ben Stiller confie : « Larry est un homme qui saute d’une idée à l’autre dans l’espoir de réussir, mais il ne parvient jamais à mener ses ambitieux projets jusqu’au bout. Alors que sa femme est sur le point de se remarier, il craint de perdre le contact avec son fils. Juste avant Noël, il est dans une situation tellement critique qu’il décide d’accepter le seul travail qu’on lui propose encore : celui de veilleur de nuit au Muséum d’Histoire Naturelle. » Il ajoute : « Je me suis intéressé à ce film dès les premières lignes du scénario. Enfant, j’habitais à proximité du Muséum d’Histoire Naturelle. Je lui ai toujours trouvé un côté un peu magique. Pour moi, ce n’était pas juste des tableaux accrochés à un mur. Ce seul et même lieu permettait de voir les êtres les plus extraordinaires, comme des lions, des baleines, des pharaons ou des dinosaures. L’idée qu’ils puissent prendre vie la nuit a tout de suite réveillé l’enfant qui sommeille en moi. » C’est la première fois que Ben Stiller joue dans un film fantastique. L’acteur se souvient : « Pour rendre le film crédible, il fallait ancrer le personnage dans la réalité et essayer de restituer ses émotions avec justesse. Il m’a suffi de faire comme si les objets bougeaient réellement, et jouer à y croire a été un plaisir. »

la nuit au muséeBien souvent, Ben Stiller devait jouer alors que les magiciens des effets spéciaux n’avaient pas encore créé les créatures face auxquelles l’action se déroulait. Pour l’aider à ressentir leur présence, Shawn Levy n’a pas hésité à se jeter dans la bataille. Le réalisateur confie : « Ces moments resteront certainement parmi les plus surréalistes de ma vie. Pour aider Ben, je me suis retrouvé dans des costumes ridicules ou sous des masque de tyrannosaure à le poursuivre devant un fond vert ! Parfois je tombais, parfois nous étions morts de rire mais le plus souvent, cela l’aidait ! Heureusement pour le film, j’étais ensuite effacé et remplacé par les vraies créatures ! »

Pour Ben Stiller, l’essentiel était de préserver l’émerveillement presque enfantin que ressent toute personne en pénétrant dans un musée. Il commente : « Les enfants le ressentent et les adultes l’ont ressenti. C’est un sentiment délicieux qui associe des éléments réels à l’imagination. Les musées permettent d’approcher des éléments historiques auxquels nos esprits ajoutent leurs rêves ou leurs cauchemars. C’est ce monde-là que le film fait surgir devant nous. »

Ceux qui furent les gardiens d’un secret Larry Daley remplace trois gardiens -Cecil, Gus et Reginald – qui ressemblent eux-mêmes à des antiquités et semblent préparer quelques plans diaboliques. Les cinéastes ont choisi trois grands acteurs comiques : Dick Van Dyke, Mickey Rooney et Bill Cobbs.

Shawn Levy se souvient : « C’est un trio exceptionnel ! Dick, Mickey et Bill sont des légendes chacun dans leur domaine. Dick Van Dyke possède une élégance espiègle et nonchalante, Mickey est d’une spontanéité remarquable et Bill a un air mystérieux qui n’appartient qu’à lui. Ils forment un trio malicieux, complice qui se nourrit de leurs différences et de leurs personnalités. Un par un, ils sont fantastiques ; ensemble, ils sont extraordinaires ! »

la nuit au muséeSéduit par l’histoire, Dick Van Dyke a immédiatement accepté le rôle de Cecil, ancien chef des gardiens de nuit qui participe au recrutement et à la formation de Larry Daley. Il raconte : « En lisant le scénario, j’ai su que le film serait extrêmement drôle et qu’il s’adresserait à tous les publics. On croise des dinosaures, des momies et des animaux de toutes sortes déchaînés. Je ne voulais vraiment pas manquer une occasion pareille ! Mickey Rooney, Bill Cobbs et moi appartenons à la même génération. Il y avait beaucoup de complicité entre nous et nous comprenions très bien le désir de nos personnages de retrouver leur jeunesse. »

Mickey Rooney a grandi avec le cinéma. Il se souvient : « Lorsque j’ai fait mes débuts dans les années 20, j’étais un gamin et Hollywood ne représentait presque rien. Malgré la naissance du « star system » et malgré les apports technologiques qui ont bouleversé le cinéma, je reste avant tout attaché à l’histoire. C’est d’ailleurs ce qui m’a attiré vers LA NUIT AU MUSEE, un film qu’on peut voir en famille et qui parle du passé tout en restant drôle et intelligent. »

Bill Cobbs tient le rôle de Reginald. Il confie : « C’est une des meilleures expériences de toute ma longue carrière. Le tournage nous obligeait à mélanger comédie, drame et improvisation. J’ai eu plaisir à jouer le ténébreux vieillard qu’est Reginald. Il sera surprenant de nous voir, Dick Van Dyke, Mickey Rooney et moi, tenir le rôle des méchants sous nos dehors plutôt sages et gentils ! »

Le labyrinthe aux mille créatures

la nuit au muséeEtant donné la diversité des collections du musée, Shawn Levy savait que la création des décors serait un des enjeux majeurs du film. Pour réussir à faire exister ce musée idéal, il a fait appel au chef décorateur Claude Paré et à la costumière Renée April.

L’ampleur du travail était exceptionnelle car si l’équipe du film a été autorisée à filmer les extérieurs du Muséum d’Histoire Naturelle, il n’était pas question de tourner des scènes d’action à l’intérieur, au milieu des précieuses collections. Les équipes techniques ont donc dû reconstituer toutes les salles grandeur nature sur les immenses plateaux des Mammoth Studios à Vancouver.

Primé aux Oscars pour son travail sur THE AVIATOR de Martin Scorsese, Claude Paré savait que LA NUIT AU MUSEE serait un nouveau genre de défi. Il explique : « Généralement, lorsqu’il est question de représenter un musée, le décorateur se concentre sur une ou deux périodes historiques. Pour LA NUIT AU MUSEE, nous devions couvrir des périodes aussi variées que l’époque des dinosaures ou la conquête de l’Ouest en passant par les temples de l’Egypte ancienne. Nous avons repris à l’identique les fenêtres cintrées pour assurer une continuité entre extérieur et intérieur, mais une fois passées les portes du musée, nous sommes immergés dans l’imaginaire du film. En dehors de la galerie sur la vie océanique, réalisée en images de synthèse à partir d’une collection authentique du Muséum d’Histoire Naturelle, tout a été créé, inventé. »

la nuit au muséePendant plusieurs semaines, les artistes travaillant pour Claude Paré se sont transformés en conservateurs de musée, accumulant et créant des pièces de collection ou des scènes allant du pêcheur inuit sur son glacier à l’homme de Neandertal essayant d’allumer un feu dans sa grotte. Claude Paré précise : « Il fallait déterminer l’emplacement de chaque exposition, l’inventer puis la construire et la peindre en prêtant la plus grande attention aux moindres détails pour la rendre aussi crédible que possible. »

Les artistes ont travaillé jour et nuit par équipes alternées, sept jours sur sept, afin de préparer les statues, maquettes et miniatures du film. La zone des pyramides, construite pour la galerie égyptienne, est directement inspirée de celle du Metropolitan Museum de New York.

Une des statues clés est celle présentant le Président Roosevelt à cheval, brandissant son épée. Lors de sa reconstitution, les traits de la célèbre statue ont été modifiés afin de correspondre à ceux de Robin Williams. Pour cela, l’acteur a dû rester immobile tandis qu’on le recouvrait de plâtre pour réaliser un moule. Le moule a ensuite été rempli de fibre de verre. Puis, quelques retouches ont fini d’assurer la parfaite « cohérence » entre la célébrissime statue de Roosevelt et les traits de Robin Williams. Une équipe de maquettistes a également été engagée pour réaliser les miniatures et dioramas du musée qui se mettent aussi à prendre vie et font de Larry une sorte de Gulliver au pays des Lilliputiens…

la nuit au muséeClaude Paré raconte : « Avant de créer les dioramas, nous avons fait quelques recherches, notamment sur la culture Maya et le développement du chemin de fer aux Etats-Unis. Puis nous avons étudié la place qui devrait être dévolue aux dioramas pour que Ben puisse être placé en interaction avec les petites figurines. Ce travail a nécessité beaucoup de minutie et de patience. »

Malgré les nombreux décors et accessoires spectaculaires créés pour le film, celui que préfère Claude Paré est l’un des éléments les plus subtils : le sol très brillant du musée. Il explique : « Il a marqué l’aspect visuel du film. Les reflets magnifiques qu’on peut y voir donnent au musée une dimension et une noblesse plus grande encore. » Comme Claude Paré, la costumière Renée April a dû s’intéresser à diverses périodes historiques pour habiller les Huns, les Mayas, les Romains, les soldats de la Guerre de Sécession ou les conservateurs du musée.

 

Guide express du musée

Theodore Roosevelt

Bien avant de devenir une statue mondialement célèbre, Théodore Roosevelt fut le 26e Président des Etats-Unis, unanimement salué pour l’évolution qu’il a su apporter à sa fonction en se rapprochant du peuple et des sujets sociaux. On lui doit notamment le Square Deal qui permit à des millions de familles pauvres de gagner leur vie honorablement. Il remporta également le prix Nobel de la paix. Au-delà de cette fonction emblématique et de sa moustache, Roosevelt était aussi connu pour s’intéresser à de très nombreux sujets : historien renommé, auteur de 35 ouvrages, éleveur, collectionneur, père de six enfants, il était aussi naturaliste et fasciné par l’étude des êtres vivants. Il monta et participa à plusieurs expéditions pionnières en Amérique du Sud et en Afrique dont il rapporta des collections inestimables qu’il confia ensuite à des musées.

Sacajawea

Figure féminine emblématique de la légende de l’Ouest, Sacajawea était la fille du chef de la tribu Shoshone. Son intelligence et son courage lui permirent de devenir le guide et l’interprète de la célèbre expédition de Lewis et Clark qui, au début du XIXe siècle, traversa l’Amérique du Dakota du Nord jusqu’à l’océan Pacifique. A cette époque-là, elle ignorait encore qu’avec le même charme, elle allait servir de guide à Larry dans le musée…

la nuit au muséePharaons égyptiens

Souverains de l’ancienne Egypte, élevés au rang de divinités et investis de tous les pouvoirs, ces êtres d’exception ont régné sur un empire aussi vaste que mystérieux pendant près de quatre millénaires. De 3500 avant Jésus-Christ à 100 ans après, ils ont su mener ce qui demeure aujourd’hui la civilisation la plus durable qu’ait connue l’humanité. Chaque Pharaon était supposé être la réincarnation du Dieu Horus. Lorsque leur vie terrestre s’achevait, ils étaient momifiés selon un rituel extrêmement complexe censé leur permettre de poursuivre leur existence par-delà la mort, même si cela devait les conduire jusque dans un musée…

Octavius

Octavius fut le premier des grands empereurs romains et mena l’empire sur quatre décennies de prospérité et de paix. Adopté par Jules César comme son fils, Octavius accéda au pouvoir en 31 avant Jésus-Christ et y demeura jusqu’à sa mort. Après avoir mis fin à la guerre civile, il imposa la « Pax Romana » qui permit à l’empire de vivre dans la sérénité jusqu’à ce que les cow-boys du musée viennent semer la panique dans son paysage…

Tyrannosaurus rex

Familièrement connu sous le joli nom de T.Rex, le tyrannosaure est le plus redoutable des carnivores que notre planète ait connu. Il y a plus de 85 millions d’années, en plein crétacé, il était le prédateur absolu. Malgré ses tout petits bras, sa bouche incroyablement grande et pleine de dents aiguisées comme des rasoirs lui a valu une épouvantable réputation. Pourtant, il se pourrait que tout le monde soit dans l’erreur et que cette grosse bête ait simplement cherché quelqu’un avec qui jouer à « va chercher »…

L’homme de neandertal

Premier représentant de ce qui allait s’affirmer comme l’Homo Sapiens, l’homme de Neandertal vivait en Europe et en Asie voilà plus de 350 000 ans. Court sur pattes, doté d’une mâchoire prognathe, il fut le premier à utiliser de véritables armes et outils et avaient visiblement une envie brûlante de découvrir le feu…

Les singes capucins

Les singes capucins sont parmi les êtres les plus intelligents vivant sur la planète. Découverts en Amérique Centrale et en Amérique du Sud, ils ont été depuis élevés comme animaux de compagnie, animaux de laboratoire et ils sont même capables d’aider des personnes à mobilité réduite. Larry va maintenant découvrir à quel point ils peuvent être méchamment malins et plein de ressources…

la nuit au muséeLes têtes de l’Ile de Pâques

Sur une île perdue au beau milieu de l’océan Pacifique, à plus de 3000 kilomètres de la côte la plus proche, un peuple mystérieux sculpta jadis plus de 800 têtes géantes pouvant peser chacune plus de dix tonnes. A défaut d’avoir répondu aux questions qu’elles suscitent, ces vénérables têtes vont donner quelques bons conseils à Larry.

Attila le Hun

Roi des Huns, Attila est resté dans l’Histoire comme un conquérant barbare qui fit dévaler ses hordes sur toute l’Europe. Au IVe siècle de notre ère, il affronta les Romains et devint l’un des guerriers les plus redoutés. Ses hommes étaient craints partout, y compris dans les couloirs du musée…

 

avatar A propos de l'auteur : fandecine (217 Posts)

Administrateur du site Ciné Blog. Passionné de S-F, fan d'Isaac Asimov et Philip K. Dick, j'ai créé en 2005 le site Fan de Cinéma. J'aime le cinéma de Kubrick, de Tim Burton, de terry Giliams et de Ridley Scott. Je suis en général plutôt bon public et je ne m'attache pas tant à la facture des films qu'a l'histoire qui m'est contée. En dehors de ma passion pour le cinéma, je dirige une petite Web Agency.


Classé dans : Films · Mots-Clés: ,

Contenus sponsorisés
loading...

Commentaires Clos.