Cialis And Heart Patients Neurontin Buy No Prescription Ditropan Ud 5 Mg Noroxin 14cpr Riv 400mg Buy Ayurslim Weight Regulator R

Articles Commentaires

Cine Blog » Films » John Tucker doit mourir, au cinĂ©ma le 1er Novembre

John Tucker doit mourir, au cinéma le 1er Novembre

L’HISTOIRE

Heather, Beth et Carrie sont les reines du lycĂ©e. Lorsque les trois beautĂ©s se rendent compte que John Tucker, le sĂ©duisant capitaine de l’Ă©quipe de basket, sort avec chacune d’elles dans le dos des autres, c’est la guerre. RĂ©solues Ă  dĂ©truire le tombeur, elles essaient d’abord de le rendre impopulaire, mais toutes leurs tentatives ne produisent que l’effet inverse. Au comble de la rage, elles dĂ©cident de ne plus s’en prendre Ă  sa rĂ©putation, mais Ă  son cĹ“ur…

Le plan est simple : il leur faut un appât. Ce sera Kate, la nouvelle, qui pour se faire enfin des amies va accepter de tremper dans le sinistre complot. Comme prĂ©vu, John Tucker tombe sous le charme d’une Kate tĂ©lĂ©guidĂ©e ; comme prĂ©vu, Kate rĂ©siste. Les trois furies savourent leur victoire annoncĂ©e, mais leur machination va lĂ©gèrement dĂ©raper…

NOTES DE PRODUCTION

John Tucker doit mourirDans toutes les langues du monde, il existe des proverbes pour dire Ă  quel point les femmes blessĂ©es sont redoutables. Il n’y en a cependant pas d’assez puissant pour exprimer la menace que reprĂ©sentent trois jeunes femmes trahies par le mĂŞme homme… Unies dans leur quĂŞte de vengeance, elles sont prĂŞtes Ă  tout, et surtout au pire.

Sur le campus, une guerre sournoise vient de commencer sans mĂŞme que le principal intĂ©ressĂ© s’en rende compte. John Tucker Ă©tait le tombeur de ces dames, il va devenir leur victime.  JOHN TUCKER DOIT MOURIR est une comĂ©die sauvage qui prouve qu’au lycĂ©e, les notes ne sont pas ce qui occupe le plus les esprits…

A force de rĂŞver Ă  ses propres dĂ©sirs de revanche amoureuse, Jeff Lowell, le scĂ©nariste, a fini par imaginer cette histoire. Il confie : « L’adolescence est l’Ă©poque des premières fois. On y vit les premières amours et les premières dĂ©ceptions. Tout le monde a subi le super dragueur qui fait chavirer toutes les filles, y compris votre petite amie ! Il n’y avait rien Ă  faire contre cela. Il fallait juste ĂŞtre soi-mĂŞme et espĂ©rer rencontrer quelqu’un qui vous aimerait tel que vous ĂŞtes. »

Le scĂ©nariste poursuit : « Je me suis aussi souvenu des filles les plus populaires de l’Ă©cole et de la façon dont elle se comportaient. Il existait une espèce de hiĂ©rarchie tacite qui voulait que les plus belles soient les reines. MĂŞme les plus gentilles et les plus intelligentes acceptaient cela ! »  A partir de ces deux figures emblĂ©matiques universelles, Jeff Lowell a imaginĂ© ce que cela donnerait si les deux, au lieu de se partager le pouvoir, se faisaient une guerre absolue. L’idĂ©e de voir le beau gosse se faire dĂ©truire par la reine du bal Ă©tait vraiment rĂ©jouissante, mais le projet prit une nouvelle dimension lorsque Lowell imagina qu’il n’y aurait pas une seule furie, mais trois !

John Tucker doit mourirLES BOMBES VONT EXPLOSER…

Bob Cooper, producteur, commente : « Le script Ă©tait drĂ´le et les situations gĂ©niales, mais j’ai aussi aimĂ© qu’il y ait un fond. Nous le savons tous : au lycĂ©e ou Ă  l’universitĂ©, nous jouons un rĂ´le. Nous essayons de nous faire passer pour ce que nous pensons ĂŞtre populaire. Nous voulons ĂŞtre reconnu, aimĂ©, inclus dans toutes les bandes et invitĂ© Ă  toutes les fĂŞtes. Et au nom de cette course effrĂ©nĂ©e, on oublie souvent d’ĂŞtre soi-mĂŞme. Le film, sous un traitement lĂ©ger, parle aussi de cela. »

Lorsque la rĂ©alisatrice Betty Thomas a rejoint le projet, elle a dĂ©cidĂ© de lui donner une dimension supĂ©rieure Ă  ce qui se fait d’habitude pour les comĂ©dies de ce type. Elle explique : « L’histoire Ă©tait plus fraĂ®che et plus rĂ©aliste que la moyenne des comĂ©dies romantiques. Tout Ă  coup, je dĂ©couvrais une autre façon d’aborder la romance, la comĂ©die, le tout dans une atmosphère qui rappelle ce que nous connaissons tous. J’ai aimĂ© l’idĂ©e d’explorer tous les jeux qui sont liĂ©s aux relations humaines, vraies ou fausses. »

John Tucker doit mourirQUI VEUT LA PEAU DE JOHN TUCKER ?

Pour le rĂ´le de John Tucker, le tombeur, la rĂ©alisatrice et les producteurs ont choisi Jesse Metcalfe, le sĂ©duisant jardinier de « Desperate Housewives ».  Bob Cooper explique : « Nous cherchions un acteur capable d’interprĂ©ter le rĂ´le et de jouer aussi au basket. Il fallait qu’il soit crĂ©dible sur tous les plans. »  Betty Thomas commente : « Tout a Ă©tĂ© facile avec Jesse. Il est attirant, charmant, athlĂ©tique et il est toujours Ă  l’Ă©coute. Comme John Tucker, il vous donne l’impression qu’il n’y a que vous qui compte ! Quand j’ai compris cela, j’ai su qu’il serait idĂ©al. »

Jesse Metcalfe dĂ©clare : « Je n’ai jamais Ă©tĂ© comme John Tucker au lycĂ©e. J’Ă©tais plus marginal, je vivais pour la musique et je me teignais les cheveux de diffĂ©rentes couleurs… Je n’Ă©tais pas assez populaire pour appartenir Ă  une bande. J’ai eu un seul vrai ami. C’est aussi pourquoi il a Ă©tĂ© si amusant de jouer ce rĂ´le. C’Ă©tait pour moi l’occasion de revivre cet âge, mais de manière très diffĂ©rente. »  Le comĂ©dien poursuit : « Je devais ĂŞtre très prudent en jouant Tucker. C’est un rĂ´le qui pouvait facilement tourner Ă  la caricature et cela aurait rĂ©duit le film. Je devais faire passer la vulnĂ©rabilitĂ© du personnage. Sans cela, il n’aurait Ă©tĂ© qu’un stupide dragueur de plus. »

John Tucker doit mourirBrittany Snow, jeune star très cotĂ©e remarquĂ©e dans BABY-SITTOR, incarne Kate, la nouvelle venue qui va devenir l’instrument de la vengeance des trois Ă©tudiantes. L’actrice confie : « Je me suis vraiment identifiĂ©e Ă  mon personnage. Kate et moi avons vĂ©cu des expĂ©riences similaires. Nous avons toutes les deux beaucoup dĂ©mĂ©nagĂ© pendant notre vie scolaire, et nous sommes toutes les deux un peu timides. Je me retrouve aussi dans son tempĂ©rament calme et observateur. C’est une jeune fille discrète que l’on ne remarque pas forcĂ©ment dans la surenchère d’apparence que constitue un campus. J’ai bien connu cela ! »    Pour le trio de choc qui veut la peau du tombeur, les crĂ©ateurs du film ont rĂ©uni trois personnalitĂ©s fortes qui se complètent parfaitement dans leur soif de vengeance.

Arielle Kebbel incarne l’ambitieuse Carrie. L’actrice observe : « Carrie est le genre de fille avec qui tous les garçons rĂŞvent de sortir. Elle est sexy, intelligente et dĂ©bordante d’Ă©nergie ! »  Ashanti, la chanteuse Ă  succès, a Ă©tĂ© choisie pour jouer la reine du campus et meneuse des pom-pom girls, Heather.

Ashanti explique : « Ironiquement, pendant mes Ă©tudes, j’Ă©tais un peu comme Heather, j’Ă©tais la meneuse des pom-pom girls – mais la ressemblance s’arrĂŞte lĂ  ! J’Ă©tais beaucoup plus modeste qu’elle et je n’ai jamais tentĂ© de me venger de qui que ce soit ! »  Sophia Bush interprète Beth, une vĂ©gĂ©talienne excentrique. L’actrice confie : « J’ai aimĂ© la façon dont est prĂ©sentĂ© le comportement des hommes. Ils sont prĂŞts Ă  tout. Le scĂ©nario parle aussi d’amitiĂ© et de tous les types de rapports qu’entretiennent les jeunes. J’avais envie de jouer dans cet univers. »

LE TOURNAGE

Bien que situĂ© sur la cĂ´te Pacifique amĂ©ricaine, JOHN TUCKER DOIT MOURIR a Ă©tĂ© en majeure partie tournĂ© Ă  Vancouver.    Le Collège d’enseignement gĂ©nĂ©ral Heritage Woods a Ă©tĂ© choisi pour devenir le campus de l’histoire. Le tout nouveau bâtiment, situĂ© Ă  Port Moody, Ă  juste 30 minutes du centre de Vancouver, correspondait idĂ©alement.  Le producteur exĂ©cutif Marc S. Fischer explique : « Ce collège regroupait tous les lieux dont nous avions besoin avec une esthĂ©tique idĂ©ale. Nous avons tournĂ© pendant les vacances d’Ă©tĂ© et l’Ă©tablissement est devenu un vĂ©ritable mini-studio. »  La bibliothèque, la classe de sciences, le gymnase, la cafĂ©tĂ©ria, le hall, le vestiaire et les dĂ©pendances extĂ©rieures ont accueilli les prises de vues.

FICHE ARTISTIQUE

John Tucker JESSE METCALFE
Kate BRITTANY SNOW
Heather ASHANTI
Beth SOPHIA BUSH
Carrie ARIELLE KEBBEL
Lori JENNY McCARTHY
Scott PENN BADGLEY

FICHE TECHNIQUE

Réalisatrice BETTY THOMAS
Scénariste JEFF LOWELL
Producteurs BOB COOPER  MICHAEL BIRNBAUM
Producteurs exécutifs KAREN LUNDER  MARC S. FISCHER
Directeur de la photographie ANTHONY B. RICHMOND, ASC/BSC
Chef décoratrice MARCIA HINDS
Chef monteur MATTHEW FRIEDMAN
Chef costumière ALEXANDRA WELKER
Compositeur RICHARD GIBBS

avatar A propos de l'auteur : fandecine (217 Posts)

Administrateur du site Ciné Blog. Passionné de S-F, fan d'Isaac Asimov et Philip K. Dick, j'ai créé en 2005 le site Fan de Cinéma. J'aime le cinéma de Kubrick, de Tim Burton, de terry Giliams et de Ridley Scott. Je suis en général plutôt bon public et je ne m'attache pas tant à la facture des films qu'a l'histoire qui m'est contée. En dehors de ma passion pour le cinéma, je dirige une petite Web Agency.


ClassĂ© dans : Films · Mots-ClĂ©s:

Contenus sponsorisés
loading...

Commentaires Clos.