Articles Commentaires

Cine Blog » Festivals » Festival de l’animation 2006 √† Lille

Festival de l’animation 2006 √† Lille

La F√™te de l’Animation se pose une troisi√®me fois au cŇďur de Lille.

Festival animation de lille

Festival animation de lille

En 2002, la Nuit de l’anima¬≠tion manifestait l’envie d’ins¬≠taurer dans le Nord un √©v√©nement autour du Cin√©ma d’Animation. Par la suite, encourages par l’AFCA (Association Fran√ßaise du Cin√©ma d’Animation), la F√™te prenait de l’ampleur et s’ins¬≠tallait sur trois jours.

Elle offre¬†ainsi depuis trois ans un √©cho lil¬≠lois √† la c√©l√©bration mondiale du Cin√©ma d’Animation, genre dynamis√© notamment par l’esprit inventif et innovant de l’anima¬≠tion fran√ßaise et qui influe, non sans une r√©ciprocit√©, sur d’autres domaines cr√©atifs.

Cette manifestation proposera des projections dignes des meil¬≠leurs festivals ainsi qu’une convention qui d√©passe les habi¬≠tuels clivages en consid√©rant tou¬≠tes les facettes de l’animation: le cin√©ma bien s√Ľr. mais aussi les-jeux vid√©o, la BD, manga et les arts japonais. Chacun pourra profiter sur 2500 m2 d’une myriade d’activit√©s :

  • tournois de jeux vid√©o
  • concours de dessin et de cosplay
  • ateliers d’initiation
  • s√©ances de d√©dicaces
  • expositions et conf√©rences.

De quoi assouvir toutes les passions ou en d√©couvrir de nouvelles ! C√īt√© projections, fid√®les √† sa r√©putation, une programmation foisonnante attend le public. Preuve que le cin√©ma d’animation se porte bien et nous r√©serve, plus que jamais, bon nombre de surpri¬≠ses et d’√©merveillements !

Une attention particuli√®re sera accord√©e √† la France qui figure depuis quel¬≠ques ann√©es parmi les trois pays les plus productifs et surtout les plus novateurs en animation. Par ailleurs, vous poursuivrez nos p√©r√©grinations audiovisuelles pour mettre le cap sur les Etats-Unis et le Japon, les deux autres forces cr√©atrices fa√ßonnant le pay¬≠sage cin√©matographique d’au¬≠jourd’hui.

Soir√©e d’ouverture gratuite Euralille jeudi 19 Octobre 21h-2h Cin√©-concert / Vid√©odips

Ciné-concert

Passez une soir√©e en compagnie de Picpic, Andr√©¬†et leurs amis ! Cet univers enfanlin et Farfelu est l’√©manation comique de deux cerveaux belges : Vincent Patar et St√©phane Aubier. Ces deux auteurs ne se sont pas quit¬≠t√©s depuis leur rencontre √† l’Ecole d’animation de La Cambre √† la lin des ann√©es 80, √©poque √† laquelle St√©phane a cr√©√© Pic Pic et Vincent a cr√©√© Andr√©.

Une s√©rie de 7 courts-m√©trages d’animation (prim√©s au Festival d’Annecy en 2001) sera mise en musique, en live, par Tep, membre du collectif lillois Bedroom Research.

Vidéodips animés

La f√™te continuera, avec plus de 4 h de vid√©odips o√Ļ l’anima¬≠tion d√©montrera qu’elle est le champ de tous les possibles. Une s√©lection de clips plus ou moins c√©l√®bres, suivi des Cartes Blanches √† D-fuse et au festival Onedotzero (Londres). Parmi les r√©alisateurs de ces clips, l’on retrouvera Pleix, Gondry, Scott Pagano, Chris Cunningham, Studio Aka et bien d’autres. Tous ont travaill√© pour les plus grands, tels que : Sweatmaster, Vitalic. Aphex twin, Soulwax, Thomas Fersen, Goldfrapp, Coldcut, Otto von Schirach, Nine Inch Nails

Enfin, un clin d’oeil sera fait √† Passion Pictures, soci√©t√© londo¬≠nienne. qui a produit, entre autres, les clips (incontourna¬≠bles !) de Tim Hope pour Coldplay ou Gorillaz.

La Convention (Euralille vendredi 20 17h-21h / samedi 21 10h-19 / dimanche 22 10h 19h)

La Convention, c’est 2500 m2 √† explorer √† travers une multitude d’activit√©s (expositions, conf√©ren¬≠ces, rencontres avec des √©diteurs DVD et BD, s√©ances de d√©dicaces avec des auteurs) propos√©es par des professionnels et des associations pr√©sents pour r√©pondre aux attentes des amateurs ini¬≠ti√©s comme des n√©ophytes. Un parcours ludique et p√©dagogique m√®nera chacun d’ateliers de d√©couvertes (techniques d’ani¬≠mation) √† des initiations diverses (langue et cuisine japonaise, calligraphie) en passant par des activit√©s amusantes (cosplay, quizz, Karaok√©, DDR, dessin) !

Nuit de l’Animation au Th√©√Ętre S√©bastopol Samedi 21 octobre de 21h √† 6h

Millennium actress

Millennium actress

Une nuit anim√©e…un lieu prestigieux pour une ambiance de folie ! Le Th√©√Ętre Sebastopol accueille √† nouveau l’incontournable rendez-vous des cin√©philes insomniaques. Pas moins de 8 heures de projections : OAV, s√©ries, courts et longs-m√©trages… L’animation dans tous ses √©tats ! Traditionnelle, num√©rique, europ√©enne, ind√©pendante, japonaise, une pro¬≠grammation √©bouriffante compos√©e d’in√©dits, de d√©couvertes et de quelques p√©pites de l’histoire du cin√©ma. Un cocktail vitamin√© qui vous gardera √©veill√© jusqu’√† l’aube o√Ļ un petit d√©jeuner vous sera offert.

  • Millennium Actress de Satoshi Kon – 97′ – Studio Madhouse – Japon¬†– 2001Ce qui retient tout d’abord l’attention, lorsqu’on voit Millenium Actress pour la premi√®re fois, c’est la prouesse narrative. Le passage, sans transition notable, du r√©el √† la fiction. L’incroyable descente aux enfers de Chiyoko Fujiwaru, ancienne actrice qui a tourn√© dans les plus grandes productions japonaises jusqu’√† √™tre consid√©r√©e comme l’√©toile dominante du cin√©ma de l’archipel entre les ann√©es 1930 et 1970. Dans Perfect Blue, Satoshi Kon avait d√©j√† exprim√© son questionnement sur la r√©alit√© des choses. Dans Millenium Actress, il va encore plus loin, √©levant ainsi son film au rang de chef deeuvre classique.
  • Dead Leaves (INEDIT) de H.Yuri Imaishi – 60′ – 2003 – Production I.G – JaponS’il fallait d√©montrer √† quel point la Pro¬≠duction l.G aime √† pratiquer le hors pis¬≠te en mati√®re d’ani¬≠mation, Dead leaves serait l’exemple par¬≠fait ! Un sc√©nario tor¬≠tur√©, du sexe, de la violence souvent, il faut bien l’avouer, jouissivemenl gra¬≠tuite, un rythme hys¬≠t√©rique, d’incessants rebondissements et un humour acide font de ce film une d√©licieuse sauvagerie

    Wallace & Gromit

    Wallace & Gromit

  • Wallace et Gromit et le myst√®re du lapin-garou de Nick Park – 90′ – Aardman – Angleterre – 2005Ils vous feront pouf¬≠fer de rire ! On ne pr√©sente plus les deux comp√®res en p√Ęte √† modeler et leur cr√©ateur, Nick Park, qui berce l’imagi¬≠naire des enfants et dont l’humour s√©duit les parents. Ici ils vont devoir r√©soudre le myst√®re du mons¬≠trueux lapin qui, la nuit, ravage les pota¬≠gers et effraie les bonnes gens !

 

Projection de ¬ę¬†Renaissance¬†¬Ľ de Christian Volckman¬†– Onyx Film¬†– France – 2006
Palais des Beaux Arts le Dimanche 22 octobre à 14h00

Renaissance

Renaissance

Pour ses 10 ans, Onyx Films s’offre la post√©rit√© en produi¬≠sant le film Renaissance, du r√©alisateur Christian Volck¬≠man, auteur d√©j√† multiprime pour le court-m√©trage Maaz. Le design graphique du film est sign√© G√©rald Parel, le sc√©¬≠nario Patrick Raynal et Jean Bernard Puy. Le but d’Onyx Films : cr√©er un long m√©trage d’animation 100% fran√ßais qui s’imposerait √† un public ado¬†et adulte et obtiendrait une reconnaissance internatio¬≠nale …

Renaissance, polar futuriste, nous plonge dans l’univers des comics am√©ricains et l’at¬≠mosph√®re des films des ann√©es 50, tout en sublimant au passage l’architecture de notre capitale. Le film est r√©alis√© en 3D par Altitude Studio, et utilise la Motion Capture (le jeu de l’acteur est enregistr√© puis res¬≠titu√© sur le personnage en 3D). Ensuite, la technologie du CellShading permet de donner aux images une impression de 2D traditionelle.

Renaissance

Renaissance

Des partis pris esth√©tiques et techniques risqu√©s mais ga¬≠gnants… Sit√īt sorti, le film est √©rig√© en mod√®le par toute une g√©n√©ra¬≠tion de jeunes cr√©ateurs nour¬≠ris de r√©f√©rences am√©ricaines et japonaises qu’ils r√™vent de d√©passer.

A noter : Le samedi. table ronde avec l’√©¬≠quipe du film. Le dimanche, d√©bat et projections (suivi du making off de Renais¬≠sance) en pr√©sence de l’√©quipe du film.

Soirée Freaky Sunday de 20h à minuit au Palais des Beaux Arts le Dimanche 22 octobre

La soir√©e de cl√īture est l’occasion de faire plaisir au public avide d’animation, celui qui n’a pas encore √©t√© rassasi√© par l’opulence des 3 jours pr√©c√©dents, ni m√™me par la Nuit de l’Animation. A l’ultime moment de la f√™te, quand sonne le glas du dimanche soir et avant que ne s’entame une nouvelle semaine, nous vous offrons un tomb√© de rideau magistral avec 3 films √©tranges et perturbants.

Manie Manie, omnibus (film √† sketches) insolite de 3 OAVs r√©alis√©es par Rin Tar√ī, Katsuhiro Otomo et Yoshiaki Kawajiri, Cosette no Shouzou, petite perle surr√©aliste √©dit√©e en France par Kaze et Interstella 5555, long-m√©trage uniquement musical commandit√© par les Daft Punk et r√©alis√© par Leiji Matsumoto, pilier de la Toei √† qui l’on doit, notamment, la s√©rie des Albator.

  • Interstellano 5555

    Interstellano 5555

    Interstella 5555¬†de Daft Punk et Leiji Matsumoto – 67′
    Toei Animation РJapon -2003 РEd. Kaze
    Quatre musiciens extraterrestres sont kidnapp√©s et exp√©di√©s sur Terre, dans le monde impitoyable du business, pour servir les int√©r√™ts d’un manager sans scrupule… Vont-ils s’en sortir ? Pas de dialogue mais des morceaux √©lectro pour planter le d√©cor… M√©galo, fantasmagorique, un peu comme si le groupe d’√©lectro avait voulu, toute proportion gard√©e, faire le ¬ę¬†The wall¬†¬Ľ du nouveau mill√©naire. Que vous aimiez ou non la musique des Daft Punk, vous vous¬† laisserez¬† envo√Ľter¬† par leur douce folie et leur excentricit√©.

  • Manie-Manie¬†(int√©grale) – Rin Taro, Yoshiaki Kawajiri et Katsuhiro Otomo¬†– 60′
    Studio Madhouse – Japon – 1987 -Ed. Dybcx
    Labyrinthe¬†de Rin Taro et Mamuro Oshii :Une petite fille, Sachi, entre¬≠prend un voyage po√©tique avec, pour ma√ģtre de c√©r√©monie, un clown qui semble, lui, conna√ģ¬≠tre la destination du p√©riple : les d√©dales de son esprit. Le spectateur gagn√© par les sensa¬≠tions de Sachi, oscille entre inqui√©tude et curiosit√©…Une √©vocation japonaise d’Alice au Pays des Merveilles.L’homme qui courait¬†de Yoshiaki Kawajiri :L’√©pisode que l’on doit √† l’au¬≠teur des OAVs Ciber City et Ninja Scroll. Un visuel tendu, spectaculaire et fort en contras¬≠tes. Un essai repr√©sentatif de l’esprit cyberpunk des ann√©es 80.Arr√™tez de travailler de Katsuhiro Otomo : L’√©pisode se d√©roule dans un complexe industriel¬†o√Ļ¬†les machines s’√©mancipent de L’autorit√© humaine. Un ton iro¬≠nique pour une mise en garde contre les progr√®s technologi¬≠ques. Un sujet qui deviendra un th√®me de pr√©dilection pour Otomo (Akira, Steamboy), qui collabore d√©j√† avec deux des membres de sa future √©quipe d’Akira : Nakamura (Robot Carnival) et Koji Morimoto (Memories).
  • Cossette

    Cossette

    Cosette no Shouzou de ¬†d’Akiyuki Shinbo – 3 x 35′
    Studio Cosette House РJapon Р2004 РEd. Kaze
    Erri Kurahashi est un jeune √©tudiant en art qui dispense son temps libre entre portraits crayonn√©s et job dans un magasin d’antiquaire. Son travail va l’amener √† d√©couvrir un verre v√©nitien dans lequel sont emprisonn√©s les reflets vivants d’une jeune fille √©galement pr√©sente sur un tableau de la boutique. Avec un style tr√®s doux gr√Ęce au character design de Hiro-fimii Suzuki (Jin Roh), la s√©rie se d√©voile petit √† petit,¬†et finit par ouvrir en grand les portes de l’√©trange. Une OAV inachev√©e pour le moment¬† mais qui¬† augure¬† le meilleur¬† pour¬† les¬†¬† prochains √©pisodes.

Journ√©e mondiale du cin√©ma d’animation¬†le 28 octobre 2006

La Nuit I.G Euralille Samedi 28 de 20h00 à 6h00

A l’origine, la Production I.G. est un studio de cr√©ation fond√© en 1987 par Mitsuhisa Ishikawa et Takayuki Goto. En 1993 le studio devient une maison de production et, en quelques ann√©es, s’impose comme le pilier de l’ani¬≠mation japonaise. Lui rendre un hommage √† la hauteur des talents qu’elle h√©berge paraissait une √©vidence !S√©ries t√©l√©, OAVs, longs-m√©trages, la Production I.G. est hyperactive, et elle excelle dans son art gr√Ęce √† de nombreuses collaborations avec les plus grands cr√©ateurs. One Pi√®ce, Jin Roh, Blood the last vampire, Ghost in the Shell, Fuli Culi… Le studio mythique aux yeux des fans d’animation japonaise.

avatar A propos de l'auteur : fandecine (217 Posts)

Administrateur du site Cin√© Blog. Passionn√© de S-F, fan d'Isaac Asimov et Philip K. Dick, j'ai cr√©√© en 2005 le site Fan de Cin√©ma. J'aime le cin√©ma de Kubrick, de Tim Burton, de terry Giliams et de Ridley Scott. Je suis en g√©n√©ral plut√īt bon public et je ne m'attache pas tant √† la facture des films qu'a l'histoire qui m'est cont√©e. En dehors de ma passion pour le cin√©ma, je dirige une petite Web Agency.


Class√© dans : Festivals · Mots-Cl√©s:

Contenus sponsorisés
loading...

Commentaires Clos.